0

Cameroun, Eoc-iin entreprend une action en face des déplacés

Face à l’urgence des déplacés de l’intérieur, le hub EoC-iin du Cameroun a entrepris des actions concrètes pour redonner de l’espoir

de Godric Mbunya pour Association Aecac

190112 Cameroon 01 ridÀ la suite de la crise socio-politique actuelle qui sévit dans les deux régions anglophones du Cameroun, les activités dans ces régions ont été gravement paralysées et des personnes ont été forcées de se déplacer. Selon le rapport de l'UNICEF, en mai 2018, 160 000 personnes déplacées à l'intérieur de leur propre pays (PDIP) vivaient dans des conditions très difficiles. Aujourd'hui, le nombre est certainement plus important et on estime que près de 500 000 personnes ont été déplacées.

La plupart des PDIP ont abandonné leurs moyens de subsistance pour chercher Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.la sécurité et un abri dans des villes telles que Dschang, Douala, Bafoussam et Yaounde; certaines vivent avec d'autres membres de la famille, d'autres vivent seules et sont aux prises avec des difficultés les plus extrêmes et la pauvreté. Aujourd'hui, les familles de 5 personnes accueillent plus de 15 personnes en partageant leur une ou deux chambres. Pour tenter de porter secours à ces personnes, le Hub Eoc-iin a lancé dans certaines villes un projet de formation et de consoidation des PDIP. La formation, qui a débuté en janvier 2019, impliquera le plus grand nombre possible de PDIP. À la fin du processus de formation, les PDIP pourront subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs familles.

La première session de formation a été lancée le samedi 12 janvier 2019. La formation devrait permettre de fournir des moyens de subsistance aux 50 premières personnes de Yaoundé. L'idée de former des PDIP a été accueillie avec beaucoup d'euphorie. La session a été caractérisée par la ponctualité et la préparation des participants à la formation quotidienne. Certains d'entre eux sont venus l’esprit concentré sur ce qu'ils voulaient faire. Anamecha Nicolas, l'un des participants, a déclaré: "Je ne sais pas bien écrire et j'espère que la formation ne nécessite pas trop d'écriture. Tout ce que je veux, c'est faire des chaussures".

190112 Cameroon 03 ridCertains des formateurs présents sont de jeunes entrepreneurs ayant bénéficié de l’incibation selon le concept EoC-IIN: Tiku Martin de l’organisation ROBOGA, qui interviendra auprès des stagiaires pour développer leur motivation; Nchotu Milliycent Ngwe, formatrice en confection de chaussures qui utilise des perles et autres produits connexes; Kadia Suzanne, qui a appris à confectionner des chapeaux, des foulards et des ponchos; Fabian Asong, qui a formé des personnes à la fabrication de savon.

Steve Azeumo, Nkeng Nkafu Simon et Melanie Njounou, entrepreneurs de l’EdeC, ont tenu à être présents pour encourager les stagiaires. Leur présence visait à renforcer l'adhésion à la Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.spiritualité de la fraternité universelle. Ils ont souligné qu'aider les PDIP n'était pas seulement un devoir humanitaire, mais aussi une exigence morale et religieuse pour nous, chrétiens, d'aider de toutes les manières possibles ceux qui en ont besoin dans notre communauté. Ils ont fait comprendre aux personnes présentes pourquoi elles devront retourner une partie des services reçus dans leurs communautés, afin que cette aide puisse atteindre le plus grand nombre de personnes possible. En outre, tous les stagiaires devront planter un arbre dans les différents quartiers où ils vivent. C'est pour eux une petite façon de redonner à l'humanité, en prenant soin de leur environnement.

Les entrepreneurs Eoc-iin, la communauté des Focolari, l’organisation Roboga, l’association LECUDO, le Fon de Fontem et d’autres personnes de bonne volonté devront continuer à soutenir les personnes déplacées, car leur autonomisation ravive leurs espoirs pour l’avenir et leur donne l’assurance qu’ ils sont en capacité de retrouver leur équilibre émotionnel après le traumatisme subi.

Ensemble, grâce à ton soutien, nous pouvons faire davanatage ! Pour nous contacter : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Image

aller à L'ARCHIVE

Langue: FRANÇAIS

Filtrer par Catégories

Nous suivre:

Qui est en ligne

Nous avons 401 invités et aucun membre en ligne

© 2008 - 2019 Economia di Comunione (EdC) - Movimento dei Focolari
creative commons Questo/a opera è pubblicato sotto una Licenza Creative Commons . Progetto grafico: Marco Riccardi - info@marcoriccardi.it

Please publish modules in offcanvas position.

Ce site utilise des cookies techniques, y compris ceux de parties tierces, pour permettre une exploration sûre et efficace du site. En fermant ce bandeau, ou en continuant la navigation, vous acceptez nos modalités d’utilisation des cookies. La page d’informations complètes indique les modalités permettant de refuser l’installation d’un cookie.