Parc d'activités

Image

Parc d'activités

Parmi les éléments de base de la première intuition sur l'ÉdeC, était présente l'idée des parcs d'activités (industriels) : Chiara Lubich invite à faire naître près des cités-pilote du mouvement (qui par leur présence, auraient permis d'aider à garder intact l'esprit du projet), une concentration d'entreprises, un laboratoire visible, et un point de référence, idéal et aussi opérationnel, des autres entreprises de l'ÉdeC.

Polo Solidaridad

Polo Spartaco

Polo Solidaridad

Polo Solidaridad

Polo Solidaridad

Polo Solidar

Polo Solidaridad

Polo Lionello

Polo Solidaridad

Polo Ginetta

Polo Solidaridad

The Box

Polo Solidaridad

Polo Giosi Guella

Polo Solidaridad

Polo Mariapoli Faro

Polo Solidaridad

B6748 O'Higgins, Buenos Aires, Argentina

+54 236 453-2003 (Mariàpolis Lia)

Au mois de juillet 1991, à deux mois de la naissance de l’ÉdeC au Brésil, a commencé en Argentine, à côté de la mariapolis Lia, le Parc entrepreneurial "Solidaridad", sur 34 hectares de terre.

La S.p.a. UNIDESA s’est constituée (Unité et Progrès) pour gérer le Parc Solidaridad, et pour créer les conditions nécessaires à l’installation d’entreprises qui donnent visibilité au Projet de l’Économie de Communion.

La participation au progrès a pour devise "nous sommes pauvres mais nombreux" et se fait sous forme d’un actionnariat populaire de basse valeur nominale, accessible à tous.

En 1995 naît sur une parcelle de cinq hectares le quartier des familles, pour celles qui voudront s’y transférer, et se préparent les infrastructures nécessaires (eau, électricité, téléphone etc.) à l’installation d’entreprises.

Chaque année des milliers de visiteurs viennent au Parc pour connaître la dimension culturelle du projet et les entreprises affiliées.

 

Polo Spartaco

Estrada da Água Espraiada, 5480, Água Espraiada – Cotia – SP CEP: 06726-400 Brasile

Dès le début du projet de l’EdC en 1991 au Brésil, Chiara Lubich avait imaginé que naîtraient des entreprises dans le voisinage  des cités-pilotes du Mouvement des Focolari, au sein de pôles de production qui soient témoins et vitrines du projet de l’Economie de Communion, ainsi que points de référence pour toutes les entreprises qui y adhéreraient et pour les réalités de l’économie civile dans la région.

Du nom de Spartaco Lucarini, le pôle Spartaco fut le premier à être érigé dans les toutes premières années du lancement du projet, autour de la Mariapolis Araceli, aujourd’hui mariapolis Ginetta, à Cotia, province de San Paolo.

Un réseau d’experts donna vie à la S.A. Espri, société par actions à capital multiple (4000 actionnaires environ aujourd’hui), qui se chargea d’acquérir le terrain et de construire des bâtiments pour des entreprises qui entre temps décidaient de s’installer dans ce pôle. Depuis lors, cette société gère le pôle en leur louant les bâtiments et en leur procurant les services nécessaires.

Une association s’est formée pour contribuer à une meilleure qualité de vie des employés travaillant dans le pôle: " l’Association des employés des entreprises du pôle Spartaco", comptant aujourd’hui une centaine de membres. Elle offre des services d’assistance médicale et de soins dentaires, du microcrédit, et propose des loisirs et des activités sportives et culturelles.

Polo Lionello Bonfanti

Loc. Burchio snc, 50063 Figline e Incisa Valdarno (FI)

"Dieu est toujours à l’œuvre" , telle est la devise que Chiara Lubich a donnée au pôle Lionello "pour se rappeler la valeur, dans le plan de Dieu, du travail et du génie créatif de l’homme".
On la trouve dans la salle de réception du pôle, inscrite sur la plaque en terre cuite réalisée par le sculpteur Benedetto Pietrogrande. (clique sur l’image pour voir cette plaque en format 800px x 533px).

Ce pôle italien, inauguré en octobre 2006 à Incisa Val d’Arno, se dresse à quelques kilomètres de la cité-pilote internationale de Loppiano en Toscane, et tient son nom du magistrat Lionello Bonfanti – qui de son vivant fut chargé des rapports de Loppiano avec les institutions – pour en souligner la "vocation" non seulement économique mais aussi "civile".
Infatti, le 20 aziende (vedi sotto) oggi presenti si pongono come una comunità aperta al territorio che ne accoglie le istanze per esserne parte viva.

Aujourd’hui en effet la vingtaine d’entreprises du pôle se présente comme une communauté ouverte sur le territoire qui les accueille et auquel elles veulent prendre part de façon active. Cette caractéristique s’est manifestée dès l’inauguration, avec la présence de nombreuses personnalités (voir photo) du monde civil, académique, associatif et institutionnel, parmi lesquelles Romano Prodi, alors Président du Conseil Italien.

Le dialogue, rendu alors plus intense avec le Président de la Région Toscane, M. Claudio Martini, avec l’Administrateur régionale de la Coopération Internationale M. Massimo Toschi, continue de porter ses fruits.
Tout aussi intense est le dialogue avec le monde associatif, en particulier avec les coopératives qui tiennent souvent leurs réunions dans la salle des congrès du pôle.

Le monde académique et celui de la formation le fréquentent aussi : professeurs d’université, lycéens, élèves ingénieurs… pour des visites, des stages de plusieurs jours par classes entières, des cours spécialisés pour lesquels la Société par actions EdiC spa qui gère le complexe a les qualifications requises par la Région Toscane.

Les 5640 actionnaires du pôle Lionello témoignent que beaucoup, même sans être entrepreneurs, ont cru au projet et veulent en être protagonistes. Si l’on pouvait les photographier, on verrait qu’ils représentent bien ces "pauvres mais nombreux" dont a parlé Chiara Lubich elle-même au tout début de l’Economie de Communion.

La société de gestion du pôle Lionello est née le 13 octobre 2001 et a reçu son nom "EdiCspa" de Chiara Lubich qui en a été la première actionnaire. (voir photo de l’inauguration)

Ce pôle aussi a pour racines des personnes, nombreuses, qui ont offert leurs souffrances et même leur vie pour sa réalisation. Parmi elles Iliana Pieri, qui a été la première à inscrire et insérer son entreprise dans ce pôle. Son nom et celui de son mari ont été donnés à une salle de formation.

Italiano

Français

English

Portugais

Español

Deutsch

Polo Ginetta Recife

Estrada do Monjope, 5100 Cruz de Rebouças Igarassu – PE Cep: 53.645 - 337 (Brasile)

Indirizzo uffici: (Mariápolis Santa Maria)
Av. Alfredo Bandeira de Melo, 01 Ana de Albuquerque Igarassu – PE Cep: 53.630-030 Brasile

Le Pôle Ginetta est situé dans la cité-pilote Santa Maria, à Igarassu (PE), et c’est le second pôle de l’Economie de Communion au Brésil. Il doit son nom à Ginetta Calliari, co-fondatrice du Mouvement des Focolari, en raison de son rôle déterminant pour le développement de l’EdC au Brésil. . Ginetta Calliari en effet adhéra sur le champ à la proposition de l’EdC et fut profondément convaincue de la capacité du projet à répondre à la problématique sociale complexe du pays

Le Pôle Ginetta  a pour principale mission d’être une vitrine de l’Economie de Communion (EdC), en accueillant des petites et moyennes entreprises qui adhèrent à ce nouveau style d’agir économique, dont l’esprit se fonde sur la valorisation des capacités humaines dans un contexte de liberté et de participation. On s’y emploie donc à réduire les disparités en prenant appui sur l’efficience entrepreneuriale, sur la rentabilité et la responsabilité sociale et environnementale.

Un peu d’histoire :

L’année 2002 voit le premier acte de naissance du pôle : la constitution de la Société Pôle Entrepreneurial EdC du Nord Est du Brésil S.A.

En 2003 se fait l’acquisition d’un terrain de 8,3 hectares et en 2005 s’effectuent les premiers investissements pour la construction du pôle. C’est en 2007 qu’a lieu l’inauguration du premier bâtiment. Deux entreprises sont aujourd’hui en activités : la Prodiet Farmaceutica Ltda, spécialisée dans le commerce et la distribution de produits médicaux, et la Dalla Strada Ltda, atelier de fabrication de sacs à main distribués dans tout le Brésil et au-delà.

La structure du pôle comprend à présent deux bâtiments de production, un centre administratif, une salle de réunion pour 25 personnes bien équipée en audiovisuel et de deux autres bureaux administratifs pour des entreprises de service. Un troisième bâtiment, en cours de construction, portera à 900 m2 la superficie du pôle de production.

Aujourd’hui dans le pôle se tiennent, en plus de séminaires pour un vaste public, des réunions de formation pour entrepreneurs du Nordeste et des  rencontres entre personnes qui vivent et travaillent dans les entreprises reliées à l’économie de communion dans la région.

Les actionnaires du pôle Ginetta sont actuellement au nombre de 1.110, mais il faut mentionner de façon spéciale la force et le courage des premiers 113 actionnaires qui ont porté de l’avant ce projet, souvent au prix de gros sacrifices.

The Box

Werner-Heisenberg-Straße 4, 86156 Augsburg, Germania

Italiano

Français

English

Portugais

Español

Deutsch

Polo Giosi Guella

R. Sra. da Graça, 2580 Abrigada, Portugal

Polo Mariapoli Faro

Udruga za Ekonomiju zajednistva - Rackog 26 - 48260 Krizevci (Croazia)

Nous suivre:

Seguici su:

Qui est en ligne

Nous avons 492 invités et aucun membre en ligne

© 2008 - 2019 Economia di Comunione (EdC) - Movimento dei Focolari
creative commons Questo/a opera è pubblicato sotto una Licenza Creative Commons . Progetto grafico: Marco Riccardi - info@marcoriccardi.it

Ce site utilise des cookies techniques, y compris ceux de parties tierces, pour permettre une exploration sûre et efficace du site. En fermant ce bandeau, ou en continuant la navigation, vous acceptez nos modalités d’utilisation des cookies. La page d’informations complètes indique les modalités permettant de refuser l’installation d’un cookie.