ÉdeC: Histoire d’un entrepreneur

Clem Fritschi fonde au Piémont (Italie) la RIDIX, une entreprise en pointe dans le domaine de la mécanique. Le secret de son succès : la communion qui devient facteur de croissance et de bonheur.

paru dans: Focolare.org le 9/0/2017

Ridix Clem Fritschi ridCité du Vatican, le 4 février 2017. Pour contenir l’émotion des 1200 acteurs de l’Economie de Communion (ÉdeC) qui attendent leur rencontre avec le pape François dans la Salle Paul VI, quelques témoignages d’entrepreneurs parmi lesquels celui de Clem Fritschi, qui commence ainsi: “Mon histoire n’est pas celle d’un entrepreneur à succès mais c’est une histoire d’amour. Après avoir complété mes études en Suisse, je me rends à Londres comme magasinier pour pratiquer l’anglais. C’est là que je fais la connaissance de Marguerite. Nous tombons amoureux, et comme elle est de Turin, je décide de chercher du travail en Italie. Nous nous marions au bout de deux ans et deux enfants naissent. Soudain l’entreprise où je travaille envisage d’arrêter son activité. Avec quelques collègues nous mettons en commun nos indemnités de licenciement pour la prolonger ». C’est ainsi que naît Ridix, une société qui, depuis 1969, importe et offre au marché italien une technologie et des produits d’avant-garde dans le domaine de la mécanique de précision.

«“En 1974 nous participons en famille à une rencontre des Focolari à Bergame. Ridix Clem Fritschi 02 ridA cette époque nous vivons un moment difficile : nous venons de perdre notre premier enfant âgé de 10 ans, à la suite d’un accident. Notre rencontre avec la spiritualité de l’unité nous remet debout, au point que, même si c’est dans les larmes, nous nous disons, Marguerite et moi, que nous avons rencontré Dieu-Amour. Nous rentrons chez nous avec un seul mot : AIMER. Aimer chacun, aimer aussi dans notre milieu de travail. Un des jeunes que nous avons connu à Bergame me demande s’il peut y avoir une place pour lui dans mon entreprise. C’est ainsi qu’arrivent Ugo, Paolo, puis Michele: tous les trois deviendront des associés.

En tant qu’entreprise, notre devise est: « Cherchez avant tout le Royaume de Dieu et sa justice et le reste vous sera donné par surcroît ». Ensemble nous voulons que notre relation soit profondément sincère : nous pouvons nous tromper et même nous disputer, mais pour expérimenter la présence de Dieu nous devons vite rétablir l’unité entre nous. La réussite est surprenante : aujourd’hui nous sommes 9 associés et 70 collaborateurs. Beaucoup sont hautement qualifiés sur le plan commercial, pour signer des contrats, pour lancer des produits sur le marché, pour en assurer le suivi, et aussi en matière de gestion. Le chiffre d’affaires annuel dépasse 30 millions d’euros. Nous aimer les uns les autres et chercher à aimer toute personne, y compris nos ennemis : c’est en cela que réside le succès de la Ridix. En voici un aperçu. Ridix Esterni

  • Embauche de personnes handicapées ou en difficulté relationnelle ou bien encore d’immigrés en provenance de pays pauvres.
  • Emplois stables pour les jeunes.
  • Dépassement des moments de crise grâce à une réduction de 20% du salaire de tous les employés, y compris celui des associés, pour ne pas supprimer des postes de travail. Le sentiment d’appartenance qu’engendre cette pratique se révèle être toujours un facteur de réussite.
  • Le rachat d’un client par une multinationale fait diminuer de 20% la facturation annuelle. Un imprévu fait qu’en une semaine ce manque à gagner est comblé, sans devoir recourir à des suppressions d’emplois.
  • Lors de situations qui semblent sans issue, surgit l’inspiration juste qui permet de simplifier et de dépasser ce moment critique.
  • Une partie des bénéfices est donnée aux pauvres. Grâce à cette répartition, deux enseignantes musulmanes de la périphérie de Tanger (Maroc) ont ouvert une école maternelle dans un modeste local pour permettre à environ 40 enfants de se préparer à l’école primaire.

Le secret de cette réussite? La communion. . Ce qui veut dire transparence, sincérité, Ridix Gruppovérité, même quand il est difficile de la communiquer, temps dédié à construire des relations positives. La « Terre promise » vers laquelle nous nous acheminons est une entreprise où chacun puisse être heureux. Bonheur des salariés parce que l’entreprise est saine et donne l’envie de travailler ensemble. Bonheur des clients en raison du juste rapport qualité/prix des produits et services fournis. Bonheur des fournisseurs qui résulte d’une longue et bénéfique collaboration.

A la fin de la journée la fatigue peut se faire sentir, ce qui arrive souvent, mais nous éprouvons la satisfaction et la joie du travail bien fait.

Nous suivre:

Qui est en ligne

Nous avons 472 invités et aucun membre en ligne

© 2008 - 2019 Economia di Comunione (EdC) - Movimento dei Focolari
creative commons Questo/a opera è pubblicato sotto una Licenza Creative Commons . Progetto grafico: Marco Riccardi - info@marcoriccardi.it

Please publish modules in offcanvas position.

Ce site utilise des cookies techniques, y compris ceux de parties tierces, pour permettre une exploration sûre et efficace du site. En fermant ce bandeau, ou en continuant la navigation, vous acceptez nos modalités d’utilisation des cookies. La page d’informations complètes indique les modalités permettant de refuser l’installation d’un cookie.