L’Économie Civile ouvre son École

Dignité scientifique pour une nouvelle conception de l’entreprise et du marché

De Luigino Bruni

N37 Pag4 Sec LB 01 ridextrait de "Economia di Comunione - una cultura nuova" n.37 - supplément joint au n.13 - 2013  de Città Nuova – juillet 2013

Le 8 mai 1998 je me trouvais près de Londres pour terminer mes études en économie. Chiara Lubich, fondatrice du Mouvement des Focolari et inspiratrice de l’EdeC, me téléphona du Brésil et me demanda si je pouvais l’aider à « donner dignité scientifique au projet de l’Économie de Communion ».
Lors de cet appel téléphonique, elle mentionna d’autres économistes, plus mûrs que moi, qui auraient à m’aider dans cette entreprise. Parmi eux les professeurs Stefano Zamagni et Benedetto Gui. La naissance de l’ École d’Économie Civile (SEC), institution fondée par 15 associés des milieux de l’économie italienne, dont l’EdeC Spa du Pôle Lionello Bonfanti et l’Institut Universitaire Sophia, est un pas concret dans la réalisation de ce projet de donner « dignité scientifique à l’EdeC », en collaboration avec ces deux « premiers » professeurs, et beaucoup d’autres qui s’y sont joints au long du chemin de l’EdeC au cours des 15 dernières années.

Pour moi cette école est donc une réponse à cette demande Logo SEC ridque me fit personnellement Chiara Lubich. Une demande (et une réponse) qui a changé profondément ma vie : depuis 15 ans, contribuer à soutenir, développer, étudier et aimer l’EdeC et ses acteurs est la plus importante et heureuse aventure de ma vie. Jusqu’en 1998 l’Économie civile n’était qu’un nom qui évoquait, pour les historiens de la pensée économique, quelque chose d’ancien, de pas très intéressant, sans aucun effet sur l’économie d’aujourd’hui.

À présent elle est beaucoup plus que cela. Elle est d’abord le récit d’une histoire et d’une tradition porteuses d’une autre conception de l’économie, de l’entreprise et du marché. Mais elle est aussi un regard critique sur un capitalisme fruit et cause de la profonde crise actuelle ; elle est une économie qui mise sur le bien-être et non sur les marchandises, qui se fonde sur la réciprocité et non sur l’égoïsme rationaliste.

N37 Pag4 Sec 02 ridLa SEC, fondée le 19 mai, fête de la Pentecôte, veut traduire les principes culturels de l’Économie civile dans la praxis des entreprises, qu’elles soient sociales, coopératives, ou encore « made in Italy », (‘in France’ ou ailleurs), avec des banques qui s’efforcent de travailler pour une autre culture, avec des œuvres d’ordres religieux, et avec tous ceux qui aiment l’économie et veulent la rendre meilleure. Elle s’adresse aux dirigeants, et offrent des cours brefs, non universitaires, sur quelques piliers bien élaborés au cours des dernières années et qui se construisent encore. Dans la méthode aussi la SEC veut innover : non plus des professeurs gourous (comme on en voit trop dans les business-schools) qui distribuent leur savoir à des élèves, mais la méthode de la réciprocité où ensemble, enseignants et apprenants, apprennent à traduire dans la praxis et dans le management de l’entreprise les principes de l’économie civile. Les cours débuteront en octobre et le 20 septembre à Loppiano aura lieu la première présentation publique de l’école. L’économie civile est donc le contexte théorique et culturel dans lequel des réalités comme l’EdeC trouvent leur dignité scientifique. Divers moments d’un même projet : contribuer à réaliser une société sans indigents, un monde plus uni. Que Chiara Lubich nous regarde du ciel et qu’elle bénisse la SEC.

Nous suivre:

Qui est en ligne

Nous avons 517 invités et aucun membre en ligne

© 2008 - 2019 Economia di Comunione (EdC) - Movimento dei Focolari
creative commons Questo/a opera è pubblicato sotto una Licenza Creative Commons . Progetto grafico: Marco Riccardi - info@marcoriccardi.it

Please publish modules in offcanvas position.

Ce site utilise des cookies techniques, y compris ceux de parties tierces, pour permettre une exploration sûre et efficace du site. En fermant ce bandeau, ou en continuant la navigation, vous acceptez nos modalités d’utilisation des cookies. La page d’informations complètes indique les modalités permettant de refuser l’installation d’un cookie.