Nairobi : commencement de la première « École Panafricaine et internationale de l’ÉdeC

Plus de 180 participants de 27 pays

Par Antonella Ferrucci

150522 Nairobi EoC School 03 ridCe matin à la Mariapolis Piero (Nairobi, Kenya) les derniers préparatifs battaient leur plein pour la première "École Panafricaine et Internationale de l’ÉdeC pour les Jeunes". Commencée cet après-midi, elle durera jusqu’au 26 mai. Les attentes sont fortes, d’autant plus que certains ont traversé tout un continent pour y participer, et même l’autre bout du monde est représenté. Des événements de dernière minute n’ont pas manqué d’arriver, comme le coup  d’état manqué au Burundi avec les troubles qui s’ensuivent, qui ont empêché la venue de quelques étudiants qui s’étaient inscrits. Mais en Afrique, dit-on ici, on est habitué aux changements continuels et à la gymnastique de la docile adaptation aux circonstances. C’est sans doute aussi pour cela que le climat qu’on respire aujourd’hui à la Mariapolis Piero est joyeux et riche d’espérance.

On a dit de cette école qu’elle est "Pan-Africaine et Internationale", et c’est bien ce qu’elle est, puisque 27 pays y sont représentés, la plupart des participants venant du continent africain, 150522 Nairobi EoC School 01 ridnotamment de la République Démocratique du Congo (43 participants), du Cameroun, de l’Ouganda, du Kenya, Burundi, Nigeria, de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, du Rwanda, Bénin, de la Tanzanie, de l’Afrique du Sud, de l’Angola, ainsi que du Tchad, de l’Égypte et de Madagascar. Mais sont aussi présents des représentants d’autres continents : d’Europe (Italie, Espagne, France, Suisse et Slovaquie), des Amériques (Mexique, Brésil, Argentine, Équateur et Paraguay), d’Asie (Inde) et même d’Australie.

Avant-goût du programme : "Le grand rêve qu’est l’ÉdeC", "Qu’est-ce qu’une entreprise ÉdeC", "Affronter les difficultés", thèmes à partir desquels seront partagées des expériences et se poseront des questions fondamentales 150522 Nairobi EoC School 05 ridà discuter en petits groupes, avec l’aide d’experts du calibre de Vittorio Pelligra, Lorna Gold, Giuseppe Argiolas, Anouk Grevin, Geneviève Sanze, Benedetto Gui. Des après-midi sont consacrés à des ateliers selon 4 centres d’intérêt : Créer une entreprise ÉdeC, Nous sommes tous ÉdeC, Pratiques d’entreprises dans l’ÉdeC, chercheurs ÉdeC. Ils seront suivis de dialogues en séance plénière. Le dernier soir, Luigino Bruni présentera l’ÉdeC aujourd’hui et ses perspectives d’avenir. Le 26 mai l’école se conclura avec la présentation des travaux de groupe et la remise des attestations de participation. Il ne nous reste qu’à souhaiter à tous une excellente école !

Ici le programme

Nous suivre:

Qui est en ligne

Nous avons 565 invités et aucun membre en ligne

© 2008 - 2019 Economia di Comunione (EdC) - Movimento dei Focolari
creative commons Questo/a opera è pubblicato sotto una Licenza Creative Commons . Progetto grafico: Marco Riccardi - info@marcoriccardi.it

Please publish modules in offcanvas position.

Ce site utilise des cookies techniques, y compris ceux de parties tierces, pour permettre une exploration sûre et efficace du site. En fermant ce bandeau, ou en continuant la navigation, vous acceptez nos modalités d’utilisation des cookies. La page d’informations complètes indique les modalités permettant de refuser l’installation d’un cookie.