Événements

Communion, les nouvelles paroles de l’économie.

Publication du premier livre sur l’EdeC en langue croate

De Gina Perkov

130203 Faro 09 LB Libro CroatoC’est en février , durant l’école d’hiver de l’EdeC à la mariapolis Faro, que le premier livre en langue croate sur l’EdeC a été présenté : Communion, les nouvelles paroles de l’économie, de Luigino Bruni. Dans ce livre l’auteur présente l’économie de communion à travers le choix de quelques mots-clés : gratuité, travail, entreprise, coopération, bonheur, réciprocité, et pauvreté. Paroles qui, mises ensemble, explicitent cette parole synthétique et plurielle qu’est la communion. Paroles anciennes peut-être, mais qui, dans l’expérience de l’EdeC, prennent une signification nouvelle.

Ainsi s’exprime  l’auteur dans son introduction : « La communion est la tension profonde de l’économie, et elle est le fondement du projet de l’économie de communion, lequel vise à faire surgir des entreprises gérées selon une culture nouvelle : la « culture du don ». L’EdeC est un projet économique qui engage aujourd’hui des centaines d’entreprises, mais c’est aussi beaucoup plus que cela. L’ EdeC en effet incarne un humanisme. Les entreprises reliées à l’ EdeC sont des entreprises privées  à tout point de vue, pleinement insérées dans le marché, qui font donc leur la propriété privée des biens…, mais qui mettent en commun leurs profits – que l’entreprise capitaliste considère comme un but en soi, son but même.

Dans le préambule du livre, Bruni précise qu’il se propose d’expliciter ce que signifie vivre la communion aujourd’hui dans l’économie, mais aussi de montrer comment s’est développée sa compréhension Edc croatode l’EdeC telle qu’elle s’est déployée dans ses premières années de vie. « J’ai voyagé dans de nombreux pays, et j’ai pu pénétrer les diverses dimensions de ce projet qui, rappelons-le toujours, naît d’une spiritualité, et par conséquent se situe intrinsèquement entre ‘ciel et terre’, c’est-à-dire entre prophétie et histoire. Les chapitres successifs de l’ouvrage sont donc les étapes d’un voyage, étapes distinctes mais liées les unes aux autres : un voyage personnel et communautaire, toujours en cours. Ce livre témoigne en particulier d’une nouvelle compréhension de l’entreprise, du marché et surtout de la pauvreté, réalité qui s’est ouverte à moi au fur et à mesure que je l’ai regardée dans ses divers aspects alors que je suis allé la rencontrer dans des régions variées du monde ».

Selon l’auteur « communion » est le nouveau nom de la paix. Dans les années soixante on parlait beaucoup de développement, avec l’espoir que le développement économique généralisé, étendu aux pays restés jusqu’alors en situation marginale, aurait résolu à la racine les raisons des conflits et des guerres. Mais aujourd’hui, après des décennies de fort développement économique, on constate que le développement économique seul ne suffit pas à assurer la paix. La croissance économique peut advenir au détriment d’autres valeurs importantes pour la société civile, telles que l’environnement, la justice, la solidarité.

C’est pourquoi l’auteur pense que la phrase prophétique de Paul VI dans Populorum Progressio « développement est le nouveau nom de la paix » peut aujourd’hui s’énoncer ainsi : « communion est le nouveau nom de la paix ». Sans communion il n’y a pas de développement authentique et durable, ni pour les individus, ni pour les peuples, ni pour la planète.

Nous suivre:

Qui est en ligne

Nous avons 510 invités et aucun membre en ligne

© 2008 - 2019 Economia di Comunione (EdC) - Movimento dei Focolari
creative commons Questo/a opera è pubblicato sotto una Licenza Creative Commons . Progetto grafico: Marco Riccardi - info@marcoriccardi.it

Please publish modules in offcanvas position.

Ce site utilise des cookies techniques, y compris ceux de parties tierces, pour permettre une exploration sûre et efficace du site. En fermant ce bandeau, ou en continuant la navigation, vous acceptez nos modalités d’utilisation des cookies. La page d’informations complètes indique les modalités permettant de refuser l’installation d’un cookie.