Événements

Brésil: sous le choc de la disparition d’Odilon Augusto de Souza Junior

Le décès subit ce 4 septembre du directeur de Rotogine, entreprise du Pôle Spartaco, a suscité une vive émotion parmi ceux qui l’ont connu.

Odilon Junior 2 ridA la nouvelle de la disparition inattendue de l’entrepreneur ÉdeC Odilon Augusto de Souza Junior, c’est un double sentiment qui a prévalu : d’une part la souffrance de perdre quelqu’un de cher à notre coeur qui faisait partie des constructeurs de l’Economie de Communion au Pôle Spartaco, et d’autre part la certitude d’avoir désormais au ciel un intercesseur qui, de là-haut, continuera à œuvrer avec force et engagement pour l’idéal d’une Economie de Communion.

Le conseil d’administration d’Esprit, la société de gestion du Pôle Spartaco, a communiqué la nouvelle aux associés et amis, avec un message de poids : « Avec sa vie, notre cher Odilon nous a enseigné que ce qui est le plus parlant c’est toujours l’exemple concret ; que l’amélioration du monde c’est avant tout de savoir s’efforcer de répondre aux besoins des plus proches. Odilon n’aimait pas se mettre en avant et parler dans le micro, il préférait agir « dans les coulisses » et rester toujours attentif aux difficultés des uns et des autres. Son authenticité et sa générosité faisaient qu’il ne mesurait pas ses efforts pour affronter la souffrance de ses prochains, très concrètement. »

Thiago Souza, un de ses fils, a témoigné : « Nous avons appris d’Odilon que ça ne sert à rien d’avoir plein de connaissances sur le monde, Odilon Junior ridsi nous ne sommes pas capables de rendre le monde plus juste et plus égal pour notre prochain ». Telle est la leçon qu’Odilon a écrite avec sa propre vie, où il s’est donné sans compter pour sa famille et pour la construction d’un nouveau modèle d’action économique, basé sur la communion et le partage.

Le message du conseil d’administration d’Esprit continue ainsi : «Vraisemblablement nous n’avons pas encore pleinement compris toute la dimension de « l’esprit de pionner » dans le paradigme des relations économiques et sociales que notre ami Odilon a développé à travers Rotogine. Comme l’a décrit l’économiste Luigino Bruni : « Rotogine est dans notre histoire davantage qu’une société : c’est un message, une prophétie, un signe qui s’est exprimé et continue à s’exprimer au Brésil et en France. Chiara ne nous rappelait-elle pas : s’il est vraiment vrai l’amour est pour toujours, alors les œuvres de l’amour vrai sont donc aussi pour toujours, pour toujours également nos entreprises, pour toujours aussi nos entrepreneurs et nos collaborateurs. » Nous sommes certains qu’Odilon a laissé une trace qui restera pour toujours dans l’histoire de beaucoup et dans l’histoire de l’Economie de Communion ».

Nous suivre:

Qui est en ligne

Nous avons 476 invités et aucun membre en ligne

© 2008 - 2019 Economia di Comunione (EdC) - Movimento dei Focolari
creative commons Questo/a opera è pubblicato sotto una Licenza Creative Commons . Progetto grafico: Marco Riccardi - info@marcoriccardi.it

Please publish modules in offcanvas position.

Ce site utilise des cookies techniques, y compris ceux de parties tierces, pour permettre une exploration sûre et efficace du site. En fermant ce bandeau, ou en continuant la navigation, vous acceptez nos modalités d’utilisation des cookies. La page d’informations complètes indique les modalités permettant de refuser l’installation d’un cookie.