Rapport ÉdeC 2014-2015

Cover Edc42Économie de Communion, une culture nouvelle

Encart rédactionnel inséré dans Città Nuova

numéro 2/2016 -  février 2016

 

 

Le Rapport ÉdeC 2014/2015 est dédié à Léo AndringaN42 Pag 02 Leo Andringa rid rid
qui nous a quittés le 22 janvier 2016.

Léo a été vraiment un économiste et un homme de communion, témoin de la culture du donner, pionnier de l’ÉdeC.

Pour lui dire un infini merci.

 

Faire fructifier le talent de communion

Des entrepreneurs et des travailleurs ont offert temps, professionnalisme et ressources pour faire naître de nouvelles entreprises. C’est une première réponse aux appels du pape François pour une économie qui n’oublie pas les pauvres.

Par Alberto Ferrucci

du Rapport ÉdeC 2014-2015, sur "Economie de Communion - une culture nouvelle" n.42 - Encart rédactionnel inséré dans Città Nuova n. 2 - 2016 - février 2016

N42 Pag 03 Alberto Ferrucci AutoreL’Economie de Communion a franchi la ligne de ses 25 ans. En vérité elle naît en 1943, d’une intuition de Chiara Lubich jeune, cueillie de l’Evangile, alors qu’elle était dans les refuges sous les bombardements: elle pouvait répondre à l’immense amour de Dieu pour elle, dans le temps peut-être bref qui lui restait, en reversant son amour vers ceux  qui, autour d’elle, étaient terrorisés et déboussolés, en particulier ceux qui étaient les plus faibles, souffrants et isolés.

Aujourd’hui encore il y a des personnes terrorisées par les bombes: l’écho de leur déchirement nous parvient par les médias - dans les paroles de ceux qui ont fui après avoir tout perdu et dans les images de plages ça et là avec des corps abandonnés d’adultes et d’enfants dont on a volé la vie avant l’heure.

Lire la suite...

AMU + EdC = travail + réciprocité

2015: une année à retenir. Onze projets en cours dans le monde, pour créer et renforcer 350 emplois.

Par Francesco Tortorella

du Rapport ÉdeC 2014-2015, sur "Economie de Communion - une culture nouvelle" n.42 - Encart rédactionnel inséré dans Città Nuova n. 2 - 2016 - février 2016

N42 Pag 04 Tortorella autore ridLorsque la collaboration entre EdC et AMU1 s’est intensifiée, il y a une dizaine d’années, les «aides» fournies aux personnes dans le besoin dans le monde concernaient l’accès à l'éducation et l'assistance aux besoins de base (nourriture, soins médicaux, logement). Dès le début, l'objectif principal de la collaboration était d'aborder la pauvreté le plus «en amont», visant à créer de l'emploi, du travail décent et stable. Un objectif ambitieux et complexe qui, contrairement à l'assistance, exige beaucoup de compétences humaines et professionnelles pour gérer des projets et accompagner les bénéficiaires, dans un parcours d’engagement et de réciprocité.

Nous avons donc renforcé ces dernières années la capacité à gérer des projets de certaines organisations locales inspirées par l’EdC, un travail qui est en train de porter ses fruits. En 2015, nous avons suivi 11 projets en cours, qui sont en train de créer 350 emplois, pour un investissement total de 500.000 Euros.

Lire la suite...

Seuls les rêves deviennent, réalité radiographie d’un entrepreneur

Interview de Ramón Cerviño, pionner de l’ÉdeC Argentine. Son style vie. Son entreprise.

Par Carolina Carbonell

du Rapport ÉdeC 2014-2015, sur "Economie de Communion - une culture nouvelle" n.42 - Encart rédactionnel inséré dans Città Nuova n. 2 - 2016 - février 2016

N42 Pag 07 Carolina Carbonell Autore ridQue Ramón Cerviño soit une référence indiscutable pour l’Economie de Communion en Amérique Latine cela ne fait aucun doute. Argentin, mari de Quela et papa de cinq enfants (dont un est au ciel), grand-père de cinq petits-enfants, philosophe et entrepreneur dans le domaine de la santé, il travaille dans l‘administration d’oeuvres sociales, s’occupant de la gestion des services médicaux pour tous les affiliés. Dans un tout autre secteur, il est associé de la chaine de restaurants Sushi Soul. Il habite à Córdoba, mais il est né à Tucumán. Ramón fut un des pionniers de l’ÉdeC.

Comment transmettre l’essentiel de l’ÉdeC ?

« Pour en transmettre l’essence, je crois qu’il ne suffit pas de dire que ÉdC n’est pas une idée (c’est aussi une idée), ce n’est pas une école de pensée économique (c’est aussi cela), elle n’est pas…C’est un style de vie, qui exprime le charisme de l’unité dans la réalité de l’économie et du travail ».

Lire la suite...

811 entreprises ÉdeC : un bilan

Par Alberto Ferrucci

du Rapport ÉdeC 2014-2015, sur "Economie de Communion - une culture nouvelle" n.42 - Encart rédactionnel inséré dans Città Nuova n. 2 - 2016 - février 2016

N42 Pag 07 Azienda ItaliaLes 500 entrepreneurs qui au début des années 90 avaient adhéré à l’invitation de Chiara à créer des entreprises de communion, aujourd’hui, après 25 années,  sont en grande partie proches de l’âge de la retraite. Pour eux il n’existe toujours qu’une seule entreprise: la leur, et ils doivent naviguer dans la mer agitée de sept années de crise mondiale. Leurs entreprises sont dans de nombreux cas désormais gérées par les fils, avec des objectifs, des visions entrepreneuriales et des personnels à respecter.

Lire la suite...

L’affectation des bénéfices partagés

Malgré la crise mondiale, les bénéfices affectés par les entreprises ÉdeC aux pauvres et à la formation des hommes nouveaux ont augmenté de 28%.

Par Gian Maria Bidone

du Rapport ÉdeC 2014-2015, sur "Economie de Communion - une culture nouvelle" n.42 - Encart rédactionnel inséré dans Città Nuova n. 2 - 2016 - février 2016

N42 Pag 08 Gian Maria Bidone autoreLes bénéfices partagés en 2015 par les entreprises se montent à 1.613.345 Euros, dont 1.169.640 versés à Economie de Communion et 443.705 sous la forme de prestations en nature ou d’achats pour les pauvres ou de formation au sein de l’entreprise ou dans le voisinage. Les bénéfices versés à ÉdeC ont cru de 28% par rapport à l’année précédente.

En outre, les entrepreneurs associés de l’association italienne AIPEC ont déjà versé à AMU, pour de nouveaux projets de l’exercice 2015-2016, des bénéfices pour 115.000 Euros, un apport supérieur de 25% à celui qu’ils avaient partagé lors de l’exercice précédent.

Aux pauvres ont été consacrés 50% des bénéfices des entreprises et la contribution de ceux qui participent au projet sans être entrepreneurs, égale cette année à 404.943 Euros; les ressources à disposition pour les aides d’urgence et des projets pour les pauvres se montent donc pour cet exercice à 989.763 Euros.

Lire la suite...

Une entreprise ne suffit pas : la promesse de Nairobi

Des entrepreneurs experts aux côtés des jeunes pour favoriser la naissance de nouvelles entreprises

Par Trees Verhegge

du Rapport ÉdeC 2014-2015, sur "Economie de Communion - une culture nouvelle" n.42 - Encart rédactionnel inséré dans Città Nuova n. 2 - 2016 - février 2016

N42 Pag 10 Trees Verhegge autore ridPendant le congrès ÉdeC 2015 à Nairobi, beaucoup d’entrepreneurs présents, parmi lesquels Koen et sa femme Lieve, ont eu l’opportunité de rencontrer les jeunes africains participants à l’école qui a précédé le congrès. Après des voyages parfois de plusieurs jours, ces jeunes , arrivés avec le désir de réaliser leurs rêves entrepreneuriaux, se sont réjouis de voir comment les graines d’une nouvelle économie fleurissent avec luxuriance quand elles sont plantées dans un terrain peu pollué par les effets collatéraux de l’économie libérale.

Koen avait pu lire leurs rêves de jeunes aspirants entrepreneurs, écrits sur des feuilles affichées sur un mur. Comme d’autres “entrepreneurs experts”, il avait ajouté à ces feuillets sa carte de visite, en s’offrant d’aider à la réalisation des projets.
A ce moment-là, on ne voyait pas qui donnait et qui recevait, tout était amour et à chacun arrivait le centuple.

Lire la suite...

Summer Schools internationales 2015

Là où naissent les nouveaux entrepreneurs ÉdeC

Par Antonella Ferrucci

du Rapport ÉdeC 2014-2015, sur "Economie de Communion - une culture nouvelle" n.42 - Encart rédactionnel inséré dans Città Nuova n. 2 - 2016 - février 2016

N42 Pag. 12 Antonella ferrucci autore

Depuis quelques années, désormais, comme une partie fondamentale du “projet jeunes” ÉdeC, se déroulent de par le monde des Ecoles ÉdeC internationales. Bien que différentes les unes des autres, ces écoles se révèlent inévitablement des lieux où naissent de véritables vocations à l’Economie de Communion et de nouveaux entrepreneurs ÉdeC. Est-ce à cause des lieux qui les accueillent (les cités pilotes des Focolari) ou du soin avec lequel elles sont pensées et préparées, toujours est-il qu’en elles se crée une atmosphère unique qui laisse les jeunes, une fois retournés chez eux, avec la volonté de vivre pour quelque chose de grand et la certitude de ne pas être seuls à rêver d’un monde différent. Les visages des jeunes que vous voyez sur cette page en sont une confirmation.

Sur l’Ecole ÉdeC de Nairobi qui s’est déroulée en mai, nous avons déjà écrit dans le précédent numéro de l’insert ÉdeC de juillet 2015. Voici maintenant quelques lignes sur les écoles de cet été.

Lire la suite...

Un grand projet pour le 25ème anniversaire : le réseau mondial d’incubateurs ÉdeC

La force des jeunes, les compétences de nos entrepreneurs

Par Anouk Grevin

du Rapport ÉdeC 2014-2015, sur "Economie de Communion - une culture nouvelle" n.42 - Encart rédactionnel inséré dans Città Nuova n. 2 - 2016 - février 2016

N42 Pag 13 Anouk Grevin AutoreL’idée est née sous l’impulsion des jeunes. Lors des dernières Summer Schools (surtout ces deux dernières années sur les cinq années d’existence), nous avons été frappés par la force des jeunes qui désiraient créer une entreprise ÉdeC, avec certains projets bien mûris et étudiés et, d’autres comme un appel, mais sans que soit encore défini précisément un vrai projet. Il était évident que nous devions les accompagner et les soutenir. Mais comment? Quand nous nous sommes réunis avec la commission internationale, en février dernier, il nous semblait nécessaire de mobiliser avant tout les compétences de nos entrepreneurs dans le monde entier. Mais il fallait aussi quelque structure pour coordonner les initiatives.  Nous avons proposé les deux premières étapes, lancées à Nairobi.

La première est le projet François Neveux (ou Opération Un pour Un en Amérique Latine), pour relier les jeunes porteurs de projets avec les entrepreneurs de la première génération. Nous nous souvenons des moments très forts à Nairobi ou à la fin de l’école du Brésil quand les entrepreneurs présents ont pris l’engagement d’accueillir les “rêves” des jeunes et de les accompagner en grands frères.

Lire la suite...

Les prochaines trois années de l’AIPEC

Pour une ÉdeC attentive aux projets pour les derniers

Par Mauro Ventura

du Rapport ÉdeC 2014-2015, sur "Economie de Communion - une culture nouvelle" n.42 - Encart rédactionnel inséré dans Città Nuova n. 2 - 2016 - février 2016

N42 Pag 14 Mauro Ventura autore rid« L’AIPEC est une très belle réalité et je voudrais la faire connaître. J’ai décidé de m’y associer pour construire ensemble une économie basée sur des valeurs de respect, d’entraide, d’échange d’énergies, où l’argent n’est qu’un moyen et non un but, un moyen pour que tous aillent mieux ».  Ainsi écrit Francesca,  avocate turinoise de 40 ans, engagée dans la défense des droits des plus faibles, après avoir connu l’ AIPEC (Association Italienne Pour l’Economie de Communion). Elle n’a pas hésité à s’inscrire: après avoir lu les Statuts et le Code Ethique présentés sur le site www.aipec.it, elle a approfondi la réalité de l’Economie de Communion grâce au site www.edc-online.org et enfin elle a adhéré avec enthousiasme.

Comme les 200 autres entrepreneurs, professions libérales, étudiants, retraités, employés, femmes au foyer, personnes en recherche d’emploi qui se sont associés à l’AIPEC. Bien plus nombreuses sont les personnes qui lors des 80 événements organisés pendant les trois premières années ont redécouvert des valeurs déjà présentes en eux mais peut-être assoupies. « Cela m’ouvre le coeur à l’espérance que de connaitre l’existence de réalités libérées de l’égoïsme mesquin, de la passion de posséder et au contraire animées par la considération pour “l’autre”, par l’esprit de service pour réaliser le bien commun ».

Lire la suite...

L’ ÉdeC pour les pauvres

A 25 années de son lancement, la communion n’est pas seulement une exigence de la justice, elle est une nécessité.

Par Luigino Bruni

du Rapport ÉdeC 2014-2015, sur "Economie de Communion - une culture nouvelle" n.42 - Encart rédactionnel inséré dans Città Nuova n. 2 - 2016 - février 2016

N42 Pag15 Luigino Bruni autoreGrâce à Dieu, l’ÉdeC est parvenue à son 25ème anniversaire. Une étape importante. Tous l’espéraient en 1991, mais aujourd’hui nous savons que l’intuition-inspiration de Chiara Lubich a été génératrice, elle a porté du fruit, elle a été féconde. En 1991 j’étais jeune diplômé en économie, et j’ai accueilli la proposition de Chiara avec un immense enthousiasme. Je ne pensais pas que quelques années plus tard (en 1998) elle m’aurait appelé à contribuer à donner “une dignité scientifique” à son rêve.

Comment entrons-nous dans cette nouvelle phase de l’ÉdeC? Aujourd’hui nous sommes un mouvement composé de différentes réalités. En première ligne, ce sont toujours les entrepreneurs, qui continuent à croire au projet, à donner des bénéfices, à le diffuser de toutes les façons. Pour ces “noces d’argent”, le premier merci doit aller à eux, pour la générosité, pour la foi, la persévérance, l’amour. Avec les entrepreneurs, au cours des années, a grandi un mouvement de personnes, étudiants, chercheurs, citoyens, associations. Des pôles, des projets de développement, une université (Sophia) et des milliers d’initiatives de communion dans le monde entier.

Lire la suite...

#EocwiththePope

Suivez-nous sur

facebook twitter vimeo icon youtubeicon flickr

Save the date!

Economie silencieuse big mod

Editions Nouvelle Cité, 2016
pour information et achat
suite de la lecture...

Blessure rencontre big modEditions Nouvelle Cité, 2014
pour information et achat

Congrès Pan Asiatique ÉdeC 2016

L’entreprise une affaire de don

Ce que révèlent les sciences de gestion 

Entreprise affaire don rid modpar Anouk Grevin, Bénédice de Peyrelongue, Benjamin Pavageau, Olivier Masclef, Pierre-Yves Gomez et Sandrine Fremeaux

Editions Nouvelle Cité, 2015
Collection du G.R.A.C.E.

Lire la suite...

Nairobi : un site consacré à tous les contenus

Logo sito Nairobi rid modInterventions et témoignages (vidéos et textes), photo galerie, power point : tous les contenus pour revivre les événements de Nairobi 2015.

Accès au site    Accès aux contenus du congrès ÉdeC  Accès aux contenus de l’école ÉdeC

Adhérez à l’ÉdeC

EoC Companies crop banner rid modPour cela, enregistrez votre entreprise sur le nouveau site : edc-info.org

Pour en savoir plus...

Nous suivre

facebook twitter vimeo icon youtube icon flickr

Le Cube de l’entreprise

Logo cube IT 150La dernière révolution pour les petites Entreprises. Pliez-le ! Lancez-le ! Lisez-le ! Vivez-le ! Partagez-le ! Faites-en l'expérience !

Le Cube de l'entreprise en français!
Télécharger l'APP pour Android!

Carte d’identite de l’Economie de Communion

logo_edc_benvL’Economie de Communion (EdeC) est un mouvement international dont le but est de réaliser et de rendre visible une société humaine qui prend modèle sur la première communauté chrétienne de Jérusalem, où « ils étaient un seul cœur et une seule âme et nul parmi eux n’était dans le besoin » (Actes 4). Il vise à réduire la pauvreté grâce au partage et à la communion.
Lire la suite...

Points de repère pour les entreprises Economie de communion

Binari_rid_modL’Économie de Communion (EdeC) propose aux entreprises qui adoptent son message et sa culture, des “Points de repères pour les entreprises EdeC”, qui reflètent la vie et la réflexion d’entrepreneurs EdeC du monde entier ; elles suivent le schéma des ‘sept couleurs’, selon les intuitions fondatrices du charisme de l’unité dont l’EdeC est l’expression....
Lire la suite... 

Ce site utilise des cookies techniques, y compris ceux de parties tierces, pour permettre une exploration sûre et efficace du site. En fermant ce bandeau, ou en continuant la navigation, vous acceptez nos modalités d’utilisation des cookies. La page d’informations complètes indique les modalités permettant de refuser l’installation d’un cookie.