L’impulsion de la nouvelle direction de l’Anpecom

Maria Helena Faller élue présidente de l’assemblée de l’association des entrepreneurs ÉdeC brésiliens

Par Adriana Mendes

du pdf Rapport ÉdeC 2013-2014 (8.58 MB) , sur "Economie de Communion - une culture nouvelle" n.40 - Encart rédactionnel inséré dans Città Nuova n.1/2 - 2015 - janvier 2015

Pag 11 Adriana Mendes autore ridÀ un interlocuteur qui mettait en discussion le rôle des pauvres dans l’ÉdeC, Maria Helena Faller a répondu : « Si les pauvres ne sont pas "connus" de façon si apparente, c’est parce qu’ils sont de vrais protagonistes de l’ÉdeC, et qu’ils ne forment pas une catégorie à part qui les identifierait comme tels ». Elle a aussi expliqué que « beaucoup de personnes qui dans le passé ont été aidées par l’ÉdeC sont aujourd’hui entrepreneurs ou employés d’entreprises ÉdeC, ou prennent part d’une manière ou d’une autre à la construction d’une culture de la réciprocité, en participant même activement aux décisions ». Et elle a conclu par son propre témoignage : « Je peux l’attester parce que moi-même j’ai fait partie quand j’étais jeune de cette catégorie de personnes aidées par l’ÉdeC, j’ai été diplômée, me suis mariée, et je suis maintenant présidente de l’Anpecom ». C’est le 20 septembre dernier que l’assemblée de l’Anpecom – Association Nationale Pour une Économie de Communion au Brésil – a élu les membres de sa direction, en choisissant Maria Helena Faller comme présidente.

 Sont aussi membres de la nouvelle organisation Marcelo Cassa, entrepreneur et Pag 11 Anpecom MariaHelena 2 ridvice-président, et une importante et jeune représentation féminine : Zilma Queiroz, consultante, pour l’administration ; Rafaela Tortelli, experte en relations publiques, pour la communication ;  Simona Tesini, avocate, pour les questions juridiques ; et Herica G. Salvador, comptable, pour les finances.

Cette nouvelle direction est le fruit de deux années de rencontres et de travail pour une ouverture de la gestion de l’association à des personnes qui s’étaient rendues disponibles pour développer l’Économie de Communion. Une fois ces personnes trouvées, un entretien s’est fait avec chacune en fonction de sa connaissance du règlement interne de l’association, dernier travail de la précédente direction. Le "oui" de chacun a exprimé le sentiment de tous les protagonistes du projet ÉdeC au Brésil.

L’assemblée a voté, entre autres propositions, la création du conseil des entrepreneurs pour « réveiller et promouvoir le dialogue et le lien permanent entre Pag 11 Anpecom 4 ridles entrepreneurs ÉdeC, sympathisants et associés, à travers un espace de communion et de construction de l’association ouvert à tous ».

Dans son intervention après l’élection, la présidente Faller a exprimé l’esprit de la nouvelle gestion : « Nous respectons profondément ce qui a été réalisé et n’allons donc pas œuvrer en discontinuité avec le passé de l’association. La phase actuelle n’est pas une refondation, mais un temps de maturation, que nous nous efforcerons de vivre en communion tous ensemble ». Elle a ajouté que « c’est avec grande joie que j’ai accepté cette nouvelle fonction parce que je suis sûre que ce sera une gestion participative entre nous : nous allons ensemble faire avancer les choses ».

Nous suivre:

Qui est en ligne

Nous avons 610 invités et aucun membre en ligne

© 2008 - 2019 Economia di Comunione (EdC) - Movimento dei Focolari
creative commons Questo/a opera è pubblicato sotto una Licenza Creative Commons . Progetto grafico: Marco Riccardi - info@marcoriccardi.it

Please publish modules in offcanvas position.

Ce site utilise des cookies techniques, y compris ceux de parties tierces, pour permettre une exploration sûre et efficace du site. En fermant ce bandeau, ou en continuant la navigation, vous acceptez nos modalités d’utilisation des cookies. La page d’informations complètes indique les modalités permettant de refuser l’installation d’un cookie.