Naissance d’EasyKit en Serbie

 

Il ne suffit pas de partager les gâteaux existants ; il faut les multiplier pour en partager d’autres. Une nouvelle entreprise a commencé à produire en janvier 2015 avec la collaboration d’une entreprise belge.

Par Trees Verhegge

du pdf Rapport ÉdeC 2013-2014 (8.58 MB) , sur "Economie de Communion - une culture nouvelle" n.40 - Encart rédactionnel inséré dans Città Nuova n.1/2 - 2015 - janvier 2015

Pag 06 Trees Verhegge ridKoen Vanreusel est depuis 20 ans actionnaire et manager de l’entreprise Batiself-Selmatic, située dans le parc d’activités ÉdeC Solidar de Rotselaar, en Belgique. Le succès de l’entreprise vient de l’intuition de Koen que le client peut, s’il bénéficie d’une assistance adéquate, faire tout lui-même à la maison –  les belges aiment ça – même en matière de plomberie et de chauffage.

Koen et son épouse Lieve, participent généreusement, dès le début, à la mise en commun des bénéfices au profit des indigents, proposée par Chiara Lubich. Mais – comme beaucoup d’autres entrepreneurs – il ressent qu’il est important de « ne pas se limiter à partager les gâteaux existants, qu’il faut en créer d’autres à partager », avec de nouveaux emplois, surtout dans les pays plus touchés par le chômage. L’an dernier, au cours d’une rencontre ÉdeC à Ottmaring, à laquelle participèrent aussi ses co-directeurs Kris et Johan, Koen se déclara prêt à partager son système commercial avec qui voudrait le mettre en oeuvre dans son propre pays, selon les principes de l’ÉdeC.

Atilla, participait à cette rencontre à la place de son père (dont il a hérité l’esprit ÉdeC). Atilla travaille dans une grande entreprise où il ne peut donner de l’esprit ÉdeC que son témoignage personnel. Les solutions techniques lui plaisent, et il fait part à Kris et Johan de son intérêt pour les énergies alternatives (il a lui-même construit une pompe thermique) et leur propose sa collaboration : produire en Serbie quelque chose pour leur entreprise.

En visitant l’entreprise en Belgique, Atilla comprend qu’on lui offre plutôt d’essayer d’appliquer dans son propre pays le système commercial de Koen : il en parle avec sa femme Bogi, qui l’assiste comme traductrice en anglais et pour les études de marché préliminaires que conseillent Kris et Johan.Pag 06 Easy Kit rid

Bogi et Atilla consultent des amis, mais se rendent vite compte qu’il faut enquêter de manière plus professionnelle. Tous deux passent alors un week-end entier à interviewer une foule de gens au grand marché de Novi. Selon l’enquête, le marché des installations de chauffage ‘fait maison’ s’avère prometteur. Ils comprennent qu’ils ont beaucoup à apprendre de Koen, Kris et Johan, et décident de passer les vacances en Belgique, même si pendant deux ans  ils ont renoncé aux vacances pour construire leur maison. Mais l’attention et l’amour de leurs hôtes transforment le voyage en Belgique en bonnes vacances pour les enfants.

Atilla n’avait jamais pensé devenir entrepreneur. Il s’était par ailleurs endetté pour construire sa maison. Mais après un dialogue ouvert avec Bogi et sa famille, tout en explorant des opportunités de carrière, il décide de quitter son emploi en fin d’année.

L’entreprise EasyKit ouvre ses portes en janvier 2015 : Atilla et Bogi sont aidés dans leur décision par le fait que Koen, Kris et Johan les soutiennent, non seulement par leur compétence, mais aussi en partageant les risques financiers, chacun selon ses moyens, avec les actionnaires serbes et aussi – affirment-ils – avec l’Actionnaire invisible, qui intervient du ciel. Qui sait quelles surprises celui-ci leur prépare !

 

Nous suivre:

Qui est en ligne

Nous avons 465 invités et aucun membre en ligne

© 2008 - 2019 Economia di Comunione (EdC) - Movimento dei Focolari
creative commons Questo/a opera è pubblicato sotto una Licenza Creative Commons . Progetto grafico: Marco Riccardi - info@marcoriccardi.it

Please publish modules in offcanvas position.

Ce site utilise des cookies techniques, y compris ceux de parties tierces, pour permettre une exploration sûre et efficace du site. En fermant ce bandeau, ou en continuant la navigation, vous acceptez nos modalités d’utilisation des cookies. La page d’informations complètes indique les modalités permettant de refuser l’installation d’un cookie.