L’ÉdeC dans l’actualité

Des entrepreneurs et des salariés ont donné de leur temps, de leur professionnalité et de leurs ressources pour faire naître de nouvelles entreprises. C’est une première réponse aux appels du Pape François pour une économie qui n’oublie pas les pauvres.

Par Alberto Ferrucci

du pdf Rapport ÉdeC 2013-2014 (8.58 MB) , sur "Economie de Communion - une culture nouvelle" n.40 - Encart rédactionnel inséré dans Città Nuova n.1/2 - 2015 - janvier 2015

Pag 10 Censimento Alberto FerrucciDans son livre "Le monde à venir", Al Gore, prix Nobel de la Paix, décrit comment "l’équilibre du pouvoir" repose sur de petits groupes de personnes qui, situées en position stratégique dans les grandes entreprises, les banques, les universités, la magistrature et la haute administration, et sans aucun élu parmi elles, conditionnent la politique et l’économie.  Elles le font en freinant toute initiative politique qui les dérange, en se servant de ceux qui dans les instances juridiques rédigent les textes des lois, de ceux qui en élaborent les décrets d’application et de ceux qui dans les tribunaux interprètent les lois en vigueur, dans le but de protéger les équilibres du pouvoir et les privilèges de la richesse. Il en résulte, entre autre, la persistance du scandale des bidonvilles autour des gratte-ciels, qui, au Brésil, avait incité Chiara Lubich à fonder l’Économie de Communion.

Quand les déséquilibres s’accentuent, comme ces dernières années, des gens sont pris à la gorge. Celui qui est désespéré se rebelle comme il peut : certains se fient aux bateliers-passeurs pour rejoindre des parents expatriés, d’autres suivent des agitateurs politiques ou les fabulations des prédicateurs, et provoquent ainsi dans le monde une série de conflits sanguinaires causant d’énormes souffrances, ce que le pape François appelle une "troisième guerre mondiale rampante".

 Face au monde d’aujourd’hui Bergoglio voudrait une Église qui « témoigne l’amour de Dieu pour chaque personne humaine, à commencer par les plus pauvres et les exclus, qui fasse progresser l’humanité sur son chemin vers l’unité par l’espérance, la fraternité et la joie ». Lors de sa rencontre avec les membres de l’Assemblée Générale du Mouvement des Focolari, le Pape a indiqué trois objectifs :
Contempler : « Voici le grand attrait des temps modernes : s’élever jusqu’à la plus haute contemplation et rester au milieu des autres, homme parmi les hommes ».
Sortir vers tous : « Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement »
Et faire école : être « maison et école de communion ».

En tant qu’expression du charisme de l’unité dans le civil, l’ÉdeC se doit d’évaluer à quel point elle est en syntonie avec ces propositions.
En ce qui concerne l’appel à contempler une société et une économie diverses, et à être maison et école de communion, il nous semble que les témoignages des jeunes entrepreneurs et étudiants venus pour la première fois à la Summer School vont dans cette direction, comme celles des économistes dans les sessions promues par l’Institut Universitaire Sophia.

François propose aussi de sortir vers tous, en faveur des délaissés. Cette année les professeurs-chercheurs de l’ÉdeC ont fait naître Slotmob pour lutter contre la dépendance au jeu. Ces opérations se sont multipliées, produisant des effets législatifs positifs en Italie, malgré les résistances de l’« équilibre du pouvoir ».

Enfin, en ce qui concerne « donnez gratuitement », nous constatons la croissance du partage des bénéfices des entreprises, ainsi que la disponibilité des entrepreneurs et des employés de l’ÉdeC. Le recensement via web a montré en effet qu’ils sont prêts à faire davantage, à offrir temps, professionnalité et ressources, pour faire naître de nouvelles entreprises ÉdeC. Entrepreneurs et employés, en voulant "aimer l’entreprise de l’autre comme la sienne", se révèlent être le facteur de croissance pour l’avenir du projet.

Nous suivre:

Qui est en ligne

Nous avons 701 invités et aucun membre en ligne

© 2008 - 2019 Economia di Comunione (EdC) - Movimento dei Focolari
creative commons Questo/a opera è pubblicato sotto una Licenza Creative Commons . Progetto grafico: Marco Riccardi - info@marcoriccardi.it

Please publish modules in offcanvas position.

Ce site utilise des cookies techniques, y compris ceux de parties tierces, pour permettre une exploration sûre et efficace du site. En fermant ce bandeau, ou en continuant la navigation, vous acceptez nos modalités d’utilisation des cookies. La page d’informations complètes indique les modalités permettant de refuser l’installation d’un cookie.