Il y a plus d’innovations que nous n’en voyons. Accompagnons leur floraison.

Par Luigino Bruni

extrait de pdf "Économie de Communion - Une nouvelle culture" n.41 (2.46 MB) - Encart rédactionnel inséré dans Città Nuova n. 13/14 – 2015

N41 Pag 09 Luigino Bruni Autore ridPour ce congrès à Nairobi nous avons choisi la parole ‘générativité’. Générer : cette parole correspond à une parole importante en économie : innovation. Tout le monde ne sait pas que ‘innovation’ vient d’abord de la botanique, où on l’emploie pour la naissance des bourgeons et des pousses. Les innovations ont besoin de racines, d’un bon humus et d’une plante saine. C’est la floraison d’une vie, sa génération.
Ces innovations qui deviennent nourriture, parcs et jardins, nécessitent cependant le travail patient du paysan et du jardinier, qui en prennent bien soin. C’est ainsi que le bourgeon se développe en fleur, que la vigne produit du bon vin, que le figuier reprend vie et redonne du fruit après des années de stérilité.

Pour comprendre ce qui se passe actuellement dans notre économie et notre société, il nous faut revenir au sens botanique du mot innovation.

La logique de l’innovation-bourgeonnement nous parle d’abord de subsidiarité : nos mains et la technologie ne peuvent être qu’auxiliaires de l’innovation, ils peuvent aider la pousse à fleurir, non faire la floraison. L’innovation est un processus qui dépend peu des interventions artificielles des ‘mains’ : elle se fait, avant tout, par sa force intrinsèque.

Il est donc illusoire de vouloir augmenter les innovations dans notre économie sans s’occuper d’abord de la santé de l’humus, des arbres et des plantes. Les innovations économiques et sociales de l’Afrique naîtront d’abord de son humus, de sa terre, et non pas de mains extérieures, pas même celles de l’ÉdeC mondiale, qui ne pourront intervenir qu’après les bourgeonnements, pour soutenir leur croissance.

En réalité, il y a aujourd’hui beaucoup plus d’innovations qu’on n’en voit, même en Afrique, car nous N41 Pag9 Nairobi Palco ridles cherchons là où elles ne sont pas. L’ÉdeC est don d’un regard capable de voir du bourgeonnement là où d’autres ne voient que du désert. C’est l’appauvrissement du regard, de la vision collective, qui rétrécie les horizons, nous enferme dans les problèmes , toujours nombreux, et qui nous empêche, même en Afrique, de voir comme y est déjà grande la nouvelle économie, souvent parmi les pauvres, affamés de nourriture et de vie dans les périphéries des grandes villes. Les peuples guérissent quand dans les souffrances du "déjà" ils savent voir un "pas encore" possible et meilleur. L’espoir revit et grandit quand dans la forêt qui tombe on sait voir l’arbre qui pousse, et, à travers cette nouvelle plante, rêver et préparer le bois et la forêt de demain. L’arbre qui pousse existe déjà, il nous faut seulement apprendre ensemble à le reconnaître et l’aider dans sa floraison. Ces arbres sont déjà nombreux, ici en terre africaine. Il existe déjà des entreprises ÉdeC, et de nombreux jeunes, ensemble, se sont mis en marche : c’est à partir de ces bourgeons que nous devons apprendre à regarder la forêt.

On apprend à voir ces arbres remplis de bourgeons durant les crises de l’existence, quand on peut voir mieux et plus à travers le brillant des larmes, comme celles des pleurs pour les jeunes victimes du terrorisme au Kenya, larmes de douleur qu’on ne sèche pas tout-à-fait pour garder vive leur mémoire.

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

#EocwiththePope

Suivez-nous sur

facebook twitter vimeo icon youtubeicon flickr

Save the date!

Economie silencieuse big mod

Editions Nouvelle Cité, 2016
pour information et achat
suite de la lecture...

Blessure rencontre big modEditions Nouvelle Cité, 2014
pour information et achat

Congrès Pan Asiatique ÉdeC 2016

L’entreprise une affaire de don

Ce que révèlent les sciences de gestion 

Entreprise affaire don rid modpar Anouk Grevin, Bénédice de Peyrelongue, Benjamin Pavageau, Olivier Masclef, Pierre-Yves Gomez et Sandrine Fremeaux

Editions Nouvelle Cité, 2015
Collection du G.R.A.C.E.

Lire la suite...

Nairobi : un site consacré à tous les contenus

Logo sito Nairobi rid modInterventions et témoignages (vidéos et textes), photo galerie, power point : tous les contenus pour revivre les événements de Nairobi 2015.

Accès au site    Accès aux contenus du congrès ÉdeC  Accès aux contenus de l’école ÉdeC

Photo galerie du Congrès ÉdeC 2015

150531 Nairobi Congresso EdC 76 rid modMariapolis Piero, Nairobi (Kenya), 27-31 mai 2015

Accès à la photo galerie

Adhérez à l’ÉdeC

EoC Companies crop banner rid modPour cela, enregistrez votre entreprise sur le nouveau site : edc-info.org

Pour en savoir plus...

Nous suivre

facebook twitter vimeo icon youtube icon flickr

Le Cube de l’entreprise

Logo cube IT 150La dernière révolution pour les petites Entreprises. Pliez-le ! Lancez-le ! Lisez-le ! Vivez-le ! Partagez-le ! Faites-en l'expérience !

Le Cube de l'entreprise en français!
Télécharger l'APP pour Android!

Carte d’identite de l’Economie de Communion

logo_edc_benvL’Economie de Communion (EdeC) est un mouvement international dont le but est de réaliser et de rendre visible une société humaine qui prend modèle sur la première communauté chrétienne de Jérusalem, où « ils étaient un seul cœur et une seule âme et nul parmi eux n’était dans le besoin » (Actes 4). Il vise à réduire la pauvreté grâce au partage et à la communion.
Lire la suite...

Points de repère pour les entreprises Economie de communion

Binari_rid_modL’Économie de Communion (EdeC) propose aux entreprises qui adoptent son message et sa culture, des “Points de repères pour les entreprises EdeC”, qui reflètent la vie et la réflexion d’entrepreneurs EdeC du monde entier ; elles suivent le schéma des ‘sept couleurs’, selon les intuitions fondatrices du charisme de l’unité dont l’EdeC est l’expression....
Lire la suite... 

Ce site utilise des cookies techniques, y compris ceux de parties tierces, pour permettre une exploration sûre et efficace du site. En fermant ce bandeau, ou en continuant la navigation, vous acceptez nos modalités d’utilisation des cookies. La page d’informations complètes indique les modalités permettant de refuser l’installation d’un cookie.