Journal ÉdeC

Cover 41 frÉconomie de Communion - Une nouvelle culture

Encart rédactionnel inséré dans Città Nuova

n. 13/14 – 2015

 Télécharger le journal

 

 

La nouvelle bombe de Nairobi

Créativité rendue féconde par l’amour

Par Alberto Ferrucci

extrait de pdf "Économie de Communion - Une nouvelle culture" n.41 (2.46 MB) - Encart rédactionnel inséré dans Città Nuova n. 13/14 – 2015

À la clôture du congrès dont elle a été l’âme et l’inspiratrice, N41 Pag03 Alberto Ferrucci Autore ridalors qu’elle quitte la commission centrale de l’ÉdeC pour de nouvelles fonctions au service de l’Œuvre de Marie et de l’Église, Geneviève Sanzé nous a confié : "Je ne crains plus que l’économie de communion disparaisse, parce qu’elle est devenue culture : pour ces trois cents personnes arrivées ici du monde entier, l’économie de communion est désormais un mode de vie". Le congrès de Nairobi été si spécial qu’il a fait dire à Maria Voce, qui l’avait ouvert par un message reprenant l’expression des brésiliens lors de la première annonce en 1991, qu’à Nairobi une nouvelle bombe avait explosé.

Les entrepreneurs et les experts de l’ÉdeC sont arrivés à Nairobi en surmontant les difficultés de longs voyages et d’environnements inhabituels, et la crainte d’actes terroristes qui avaient fait déplacer le congrès dans la cité pilote du Mouvement ; ici il leur a été donné de rencontrer beaucoup de jeunes africains, sous le pilotage des membres entrepreneurs de la commission panafricaine, déjà arrivés pour l’école précédant le congrès, parfois au bout de voyages de plusieurs jours, en apportant leurs rêves à réaliser par une nouvelle économie.

Lire la suite...

Créatifs. Pour l’autre

Changer les choses en prenant soin d’une personne à la fois

Par Alberto Sturla

extrait de pdf "Économie de Communion - Une nouvelle culture" n.41 (2.46 MB) - Encart rédactionnel inséré dans Città Nuova n. 13/14 – 2015

N41 Pag04 Alberto Sturla ridDu 26 au 31 mai dernier il m’a été possible de participer au cinquième congrès international de l’Économie de Communion. J’ai participé aux travaux en simple curieux, mais au moment où j’écris ces lignes je me rends compte qu’il était juste que la Ligurie, ma région d’origine, soit représentée, car s’y trouvent plusieurs importantes réalités régionales et internationales de l’ÉdeC.

J’ai d’abord été fasciné par la diversité des entreprises adhérentes : de la société par actions à la petite entreprise agricole, de la banque à la papèterie. Dans l’ÉdeC il n’y a pas de dimension économique minimum. Il s’agit en effet d’une "vocation" qui engage l’entrepreneur là où il se trouve, avec les moyens à sa disposition.
À cette diversité structurelle s’ajoute la diversité créative dans l’engagement envers les pauvres et la communauté. Les entrepreneurs ne vivent pas cet engagement selon un modèle uniforme, mais en fonction de leur contexte et de façon originale.

Lire la suite...

Ubuntu, c’est partager

La culture de la communion nous aide à regarder autour de nous, à ne pas rester enfermés dans notre pauvreté.

extrait de pdf "Économie de Communion - Une nouvelle culture" n.41 (2.46 MB) - Encart rédactionnel inséré dans Città Nuova n. 13/14 – 2015

Par Geneviève A. M. Sanze

N41 Pag 05 Genevieve Sanze Autore rid dx"Je suis ce que je suis en vertu de ce que nous sommes tous, sans exclusion"
Un jour un anthropologue a proposé un jeu aux enfants d’une tribu d’Afrique du Sud. Il mit une corbeille de fruits au pied d’un arbre et dit aux enfants que le premier arrivé gagnerait tous les fruits. Au signal, tous les enfants se mirent à courir…  en se tenant par la main ! Puis ils s’assirent et se régalèrent de leur récompense. Quand l’anthropologue leur demanda pourquoi ils avaient fait comme ça, ils ont répondu : "Ubuntu", c’est-à-dire, comment l’un de nous peut-il être heureux si les autres sont tristes ?

Cette tendance à la solidarité communautaire exprime l’essence de la culture africaine. Nous savons partager la joie, la douleur, le trousseau, la difficulté… Même si l’individu peut avoir un rôle significatif, il n’y a pas de place pour l’individualisme égoïste. Cela peut être le don de notre continent à l’humanité, à la société moderne globalisée, aujourd’hui caractérisée par l’égoïsme, la peur de l’autre, la tendance au renfermement sur soi.

Lire la suite...

La vie de la communauté de Glolé

Un jour on s’est demandé : que peut-on faire pour notre petit village? J’ai vu qu’en vivant la Parole de Vie on comprenait ce qu’il fallait faire…

Par Gilbert Gba Zio

extrait de pdf "Économie de Communion - Une nouvelle culture" n.41 (2.46 MB) - Encart rédactionnel inséré dans Città Nuova n. 13/14 – 2015

N41 Pag 06 Gilbert Gba Zio Autore ridJe m'appelle Gba Gilbert. Je vis en Côte d’Ivoire dans un village, qui s’appelle Glolé. Quand j'ai quitté l’école, je sentais en moi comme un appel de Dieu. Comme je ne comprenais pas, j'allais toujours à l'église. J'écoutais la parole de Dieu, qui me demandait de faire quelque chose. Mais quoi ?
C’est dans cette recherche que j’ai connu le Mouvement des Focolari. Moi qui ne faisais rien de bon, j’ai compris que, dans la vie, il faut se décider. J'ai vu qu’en vivant la Parole de Vie je comprenais ce qu’il fallait faire. Grâce à cette nouvelle vie de l’évangile, avec Martine, on s’est marié à l’église, et ce jour-là on était huit couples. La fête a été très belle !

C’est ainsi qu’un petit groupe est né ; nous nous réunissons souvent pour fortifier nos liens de communion.

Lire la suite...

Pour une économie africaine fidèle à sa vocation

Extraits du message au congrès de Nairobi

Maria Voce

extrait de pdf "Économie de Communion - Une nouvelle culture" n.41 (2.46 MB) - Encart rédactionnel inséré dans Città Nuova n. 13/14 – 2015

« Je suis profondément heureuse que l’Économie de Communion se réunisse en Afrique N41 Pag 08 Maria Voce Autore rid dx pour son cinquième congrès mondial : les nombreuses cultures africaines ont leur propre voie à l’économie et au travail, très liée à la vocation de l’Afrique, à la communauté et au partage. Je vous invite à approfondir ensemble votre et notre vocation communautaire pour que se développe une économie africaine vraiment fidèle à sa vocation antique et profonde, à sa capacité d’unir esprit d’entreprise et partage, donc économie et communion.

L’ÉdeC est une expression du charisme du Mouvement des Focolari, et elle s’enrichit aujourd’hui aussi en accompagnant la marche du Mouvement tout entier. Quelques principes d’action pour les prochaines années ont émergé de notre récente Assemblée Générale, particulièrement adaptés aussi à l’ÉdeC.

Lire la suite...

Apprenons à voir l’arbre qui pousse

Il y a plus d’innovations que nous n’en voyons. Accompagnons leur floraison.

Par Luigino Bruni

extrait de pdf "Économie de Communion - Une nouvelle culture" n.41 (2.46 MB) - Encart rédactionnel inséré dans Città Nuova n. 13/14 – 2015

N41 Pag 09 Luigino Bruni Autore ridPour ce congrès à Nairobi nous avons choisi la parole ‘générativité’. Générer : cette parole correspond à une parole importante en économie : innovation. Tout le monde ne sait pas que ‘innovation’ vient d’abord de la botanique, où on l’emploie pour la naissance des bourgeons et des pousses. Les innovations ont besoin de racines, d’un bon humus et d’une plante saine. C’est la floraison d’une vie, sa génération.
Ces innovations qui deviennent nourriture, parcs et jardins, nécessitent cependant le travail patient du paysan et du jardinier, qui en prennent bien soin. C’est ainsi que le bourgeon se développe en fleur, que la vigne produit du bon vin, que le figuier reprend vie et redonne du fruit après des années de stérilité.

Pour comprendre ce qui se passe actuellement dans notre économie et notre société, il nous faut revenir au sens botanique du mot innovation.

Lire la suite...

Les rêves se réalisent ensemble

170 jeunes de 25 pays à la première école panafricaine (Nairobi 22-26 mai 2015)

Par Anouk Grevin

extrait de  pdf "Économie de Communion - Une nouvelle culture" n.41 (2.46 MB) - Encart rédactionnel inséré dans Città Nuova n. 13/14 – 2015

De nombreux signaux annonçaient que ce serait une école vraiment spéciale : les inscriptions N41 Pag 10 Anouk Grevin Autore ridaugmentaient sans qu’on puisse limiter ni le nombre des participants ("personne ne doit manquer cette opportunité"), ni leur âge ("en Afrique l’âge ne compte pas"). Certains participants ont fait jusqu’à quatre jours de voyage en autobus. Nous avons vu arriver des jeunes assoiffés d’espérance pour leurs pays et désireux de se former sérieusement pour devenir à leur tour "apôtres de l’ÉdeC".
Malgré le nombre des participants, on s’est tout de suite senti une seule famille. L’école est devenue un laboratoire, un espace de dialogue et de travail sur les projets des jeunes et les défis de l’Afrique.

Dès le premier jour un panel de sept jeunes africains nous a fait entrer dans les problématiques de ce continent, mettant en lumière les potentialités et richesses des cultures africaines.

Lire la suite...

Une entreprise ne suffit pas

Les entrepreneurs ÉdeC élargissent leurs horizons.
La parole de la vice–présidente de l’AIPEC

Par Ornella Seca

extrait de pdf "Économie de Communion - Une nouvelle culture" n.41 (2.46 MB) - Encart rédactionnel inséré dans Città Nuova n. 13/14 – 2015

N41 Pag 12 Ornella Seca Autore rid« Je promets de vivre ma vie en apôtre d’une Économie de Communion et de contribuer ainsi à un monde plus juste et plus fraternel, afin que se réalise le plus grand rêve de Chiara (Lubich) : "Que tous soient un" ».
C’est le texte du pacte signé par les participants à la fin du 5ème Congrès International de l’ÉdeC, à la Mariapolis Piero (Nairobi, Kenya). Une émotion inattendue m’a envahie quand Luigino l’a lu, d’abord en anglais puis en italien : entourée de personnes du monde entier, je sentais que la décision de signer faisait vibrer en moi les fibres plus profondes..

J’ai regardé autour de moi ; on était à la fin des journées les plus importantes et belles de cette aventure dans l’Économie de Communion ; les visages avaient de multiples couleurs mais un même regard, un même sourire. Dans une vitre je me suis vue semblable ; en commun nous avions le même bonheur, né au plus intime de nous-mêmes.

Lire la suite...

Le style d’une entreprise ÉdeC

Quels instruments sont nécessaires pour un bon style de vie dans l’entreprise?

Par Giuseppe Argiolas

extrait de pdf "Économie de Communion - Une nouvelle culture" n.41 (2.46 MB) - Encart rédactionnel inséré dans Città Nuova n. 13/14 – 2015

Le fait que l’entreprise soit constituée de personnes et insérée dans un contexte particulier lui N41 Pag 13 Giuseppe Argiolas Autore ridimprime une caractéristique fondamentale : elle est unique. Toute entreprise de communion est pour l’Économie de Communion comme un fils, une fille, un frère, une sœur. Même si les fils et les frères ressemblent aux parents et se ressemblent, ils ne sont jamais exactement pareils, même entre jumeaux. Quand donc on approche une entreprise, quelle qu’elle soit, à plus forte raison une entreprise de communion, abordons-la avec le même soin, respect, étonnement, la même sacralité, dirais-je, qu’à l’approche d’une "rareté".

L’innovation la plus originale qui, à mon avis, unit les entreprises ÉdeC réside dans la conjugaison de deux paroles apparemment contradictoires : économie et communion. La première  incite l’entreprise à exercer son activité dans une optique économique : apporter des solutions aux problèmes des clients avec un profit satisfaisant. La seconde implique qu’elle fonde sur le dialogue, la confiance et la réciprocité toute relation qu’elle tisse à l’interne comme à l’externe.

Lire la suite...

Les vraies richesses et pauvretés

La misère, miroir de relations malades. Les cinq "capitaux" essentiels à la vie.

Par Luca Crivelli

extrait de pdf "Économie de Communion - Une nouvelle culture" n.41 (2.46 MB) - Encart rédactionnel inséré dans Città Nuova n. 13/14 – 2015

N41 Pag 14 Luca Crivelli Autore ridTolstoï affirmait : "Toutes les familles heureuses se ressemblent, toute famille malheureuse l’est à sa manière". Selon le grand philosophe les pauvretés sont multiples, et il n’y a qu’une seule richesse. Je ne suis pas d’accord : pauvreté et richesse sont deux faces d’une même médaille. Les pauvretés sont multiples, les richesses aussi. L’Occident, avec ses indicateurs quantitatifs, ne voit qu’une seule richesse : le PIB. Mais en Afrique, à côté des nombreux visages de la pauvreté, j’ai pu contempler les richesses les plus variées.
Comme le souligne le dramaturge Kenyan Ngugi wa Thiong’o, pour décoloniser notre intelligence et réapprendre à nommer les pauvretés, il faut se réapproprier le langage des ancêtres. Dans les temps anciens, un individu pouvait être à la fois riche et pauvre : riche par l’aisance matérielle, et pauvre par l’étroitesse de vue et la mesquinerie.

Lire la suite...

La richesse de la communion

La pauvreté faite de privations matérielles peut se comprendre comme isolement, exclusion sociale. La combattre, c’est alors conduire la personne à la participation

Par Lorna Gold

extrait de pdf "Économie de Communion - Une nouvelle culture" n.41 (2.46 MB) - Encart rédactionnel inséré dans Città Nuova n. 13/14 – 2015

Chaque culture propose sa propre définition de la richesse et de la pauvreté, et la culture de N41 Pag 15 Lorna Gold Autore ridcommunion fait de même. Si par "richesse" on entend normalement l’aspiration au progrès des individus et des nations, et par "pauvreté" l’état d’infériorité qu’on veut laisser derrière soi, la communion, quant à elle, offre une clé d’interprétation unique. En effet, dès lors qu’ils vivent en communion, ceux qui possèdent peu disposent d’un patrimoine de richesse en biens immatériels comme en biens matériels.

Il y a une logique économique dans ce paradoxe évangélique : le détachement spirituel des biens, vécu par amour, provoque une circulation de biens, de talents, d’idées et de bonne volonté qui génère l’abondance. Dans la culture de communion, en effet, se trouve une extraordinaire capacité de générer richesse et partage.

Lire la suite...

#EocwiththePope

Suivez-nous sur

facebook twitter vimeo icon youtubeicon flickr

Save the date!

Economie silencieuse big mod

Editions Nouvelle Cité, 2016
pour information et achat
suite de la lecture...

Blessure rencontre big modEditions Nouvelle Cité, 2014
pour information et achat

Congrès Pan Asiatique ÉdeC 2016

L’entreprise une affaire de don

Ce que révèlent les sciences de gestion 

Entreprise affaire don rid modpar Anouk Grevin, Bénédice de Peyrelongue, Benjamin Pavageau, Olivier Masclef, Pierre-Yves Gomez et Sandrine Fremeaux

Editions Nouvelle Cité, 2015
Collection du G.R.A.C.E.

Lire la suite...

Nairobi : un site consacré à tous les contenus

Logo sito Nairobi rid modInterventions et témoignages (vidéos et textes), photo galerie, power point : tous les contenus pour revivre les événements de Nairobi 2015.

Accès au site    Accès aux contenus du congrès ÉdeC  Accès aux contenus de l’école ÉdeC

Adhérez à l’ÉdeC

EoC Companies crop banner rid modPour cela, enregistrez votre entreprise sur le nouveau site : edc-info.org

Pour en savoir plus...

Nous suivre

facebook twitter vimeo icon youtube icon flickr

Le Cube de l’entreprise

Logo cube IT 150La dernière révolution pour les petites Entreprises. Pliez-le ! Lancez-le ! Lisez-le ! Vivez-le ! Partagez-le ! Faites-en l'expérience !

Le Cube de l'entreprise en français!
Télécharger l'APP pour Android!

Carte d’identite de l’Economie de Communion

logo_edc_benvL’Economie de Communion (EdeC) est un mouvement international dont le but est de réaliser et de rendre visible une société humaine qui prend modèle sur la première communauté chrétienne de Jérusalem, où « ils étaient un seul cœur et une seule âme et nul parmi eux n’était dans le besoin » (Actes 4). Il vise à réduire la pauvreté grâce au partage et à la communion.
Lire la suite...

Points de repère pour les entreprises Economie de communion

Binari_rid_modL’Économie de Communion (EdeC) propose aux entreprises qui adoptent son message et sa culture, des “Points de repères pour les entreprises EdeC”, qui reflètent la vie et la réflexion d’entrepreneurs EdeC du monde entier ; elles suivent le schéma des ‘sept couleurs’, selon les intuitions fondatrices du charisme de l’unité dont l’EdeC est l’expression....
Lire la suite... 

Ce site utilise des cookies techniques, y compris ceux de parties tierces, pour permettre une exploration sûre et efficace du site. En fermant ce bandeau, ou en continuant la navigation, vous acceptez nos modalités d’utilisation des cookies. La page d’informations complètes indique les modalités permettant de refuser l’installation d’un cookie.