Une saine contagion entre entrepreneurs

Au Brésil l’intérêt se confirme pour une autre manière de concevoir l’économie et de gérer l’entreprise. L’ÉdeC a entamé la création d’un réseau d’entreprises “sympathisantes”.

par Armando Tortelli

N39 Brasile pag09 Armando Tortelli ridextrait de "Economia di Comunione - una cultura nuova" n.39 - supplément joint au n.13/14 - 2014 de Città Nuova – juillet 2014

Depuis 2013, chaque mois la commission ÉdeC du Brésil, en coopération avec l’association nationale des entrepreneurs ÉdeC, organise des conférences par skype afin d’intensifier la communion entre les chefs d’entreprise adhérents et sympathisants au projet. C’est toujours un moment très attendu de tous et préparé de manière à répondre à leurs besoins. Le fruit de ces contacts, entretenus et cultivés notamment par des visites réciproques, a été la création d’un partenariat entre les entrepreneurs “sympathisants”, c’est-à-dire ceux qui n’ont pas encore adhéré formellement au projet mais le vivent à fond dans la réalité quotidienne de leur entreprise.

À titre d’exemple, à Guarapuava, dans l’État du Paranà, Ana Amelia Nerone Araujo, professeur d’université et membre de la commission ÉdeC locale, rencontre régulièrement un groupe d’étudiants de l’Unicentro qui ont connu l’ÉdeC et participent depuis  2011 aux rendez-vous de São Paulo. Le but était d’approfondir le projet, en se joignant aux entrepreneurs sympathisants de leur ville dans des réunions périodiques qui ont abouti à la mise sur pied d’un programme : l’organisation de deux sessions de formation à l’ÉdeC, ouvertes à tous ceux qui étaient intéressés.

N39 pag 09 Brasile Irati ridLa première session s’est tenue en septembre 2013, avec la participation de 150 personnes. La seconde s’est déroulée le 28 mai, et a accueilli plus de 200 participants, parmi lesquels les plus importantes autorités locales : le vice-recteur, M. Osmar Ambrósio et le maire, M. César Augusto Silvestre Filho, ainsi que d’autres conseillers municipaux. Se sont également joints au groupe cinq entrepreneurs venus de Joinville, dans l’État de Santa Catarina, et de Londrina, dans le Paranà. Ils ont visité quelques entreprises, notamment celle de Douglas Luis Limberger, la Beijo Baiano Biscoitos, qui compte 65 salariés. Un des participants, traduisant bien l’impression de la plupart d’entre eux, a déclaré : « L’ÉdeC est “la voie” que beaucoup espèrent découvrir un jour. »

L’enthousiasme de Guarapuava a attiré des participants venus de la ville d’Irati, située à une distance de cent kilomètres mais avec lesquels il y a des contacts étroits. Le couple Rosani et Oscar Muchau, ainsi que d’autres entrepreneurs sympathisants, ont donc voulu répéter la même expérience et proposer à d’autres l’idée de l’ÉdeC. Ils ont alors organisé un évènement, dans la soirée du 29 mai, pour permettre à un groupe de Guarapuava de venir apporter leur propre témoignage. Dans la ville voisine de Rebouças, où il y a d’autres entrepreneurs et adhérents et sympathisants, ils ont réussi à réunir 48 personnes. Voici ce qu’ils nous racontent : « Nous sommes très heureux, ces rencontres ont été un véritable succès. Nous avons vu que les participants étaient impressionnés, et certains ont exprimé leur intention de former ici un groupe d’étude et de réflexion. » Parmi les participants, 30 étaient des entrepreneurs, sans compter les jeunes, les professeurs et les conseillers municipaux. Le relais a été transmis, au point de dire, en s’adressant avec une ardeur particulière en s’adressant à l’Anpecom : « À nous maintenant ! Mais nous aurons besoin de votre appui et celui d’Anpecom, pour recevoir le matériel de formation qui nous aidera à avancer. Merci pour votre soutien ! »

Nous suivre:

Qui est en ligne

Nous avons 317 invités et un membre en ligne

© 2008 - 2019 Economia di Comunione (EdC) - Movimento dei Focolari
creative commons Questo/a opera è pubblicato sotto una Licenza Creative Commons . Progetto grafico: Marco Riccardi - info@marcoriccardi.it

Please publish modules in offcanvas position.

Ce site utilise des cookies techniques, y compris ceux de parties tierces, pour permettre une exploration sûre et efficace du site. En fermant ce bandeau, ou en continuant la navigation, vous acceptez nos modalités d’utilisation des cookies. La page d’informations complètes indique les modalités permettant de refuser l’installation d’un cookie.