Les voix des jours

Les voix des jours

Dans cette rubrique sont disponibles tous les éditoriaux de Luigino Bruni de la série "Les voix des jours" publiés dans Avvenire à partir du 28 février 2016.

Le contre-chant des prophètes

Les voix des jours / 15 – Les mystérieuses et inconfortables voies de la fidélité à la parole

Par Luigino Bruni

Paru dans Avvenire le 19/06/2016

Fiore bianco rid« Heureux êtes-vous lorsque les hommes vous haïssent, lorsqu’ils vous rejettent et qu’ils insultent et proscrivent votre nom comme infâme, à cause du Fils de l’homme… c’est en effet de la même manière que leurs pères traitaient les prophètes… Mais malheureux êtes-vous lorsque tous les hommes disent du bien de vous : c’est en effet de la même manière que leurs pères traitaient les faux-prophètes. »

 Luc 6,22;26

La condition naturelle du prophète est l’échec. Ce sont les faux-prophètes qui sont écoutés et suivis, qui répondent parfaitement aux attentes de leur temps. Être suivi, connaître la renommée et les honneurs, a toujours été un signe clair de fausse prophétie et continue de l’être. Les vrais prophètes, par contre, sont toujours à contretemps, dérangeants, antipathiques, ennuyeux.

Lire la suite...

Le pain partagé du lendemain

Les voix des jours / 14 – Il nous faut réapprendre à nous donner le levain et l’art de préparer la pâte.

Par Luigino Bruni

Paru dans Avvenire le 12/06/2016

Surfinia rid« Le Seigneur me fit sortir par son esprit et me déposa au milieu de la vallée : elle était pleine d’ossements. Il me fit circuler parmi eux en tous sens (…) Il y eut un bruit pendant que je prononçais l’oracle et un mouvement se produisit : les ossements se rapprochèrent les uns des autres. Je regardai : voici qu’il y avait sur eux des nerfs, de la chair croissait et il étendit de la peau par-dessus ; mais il n’y avait pas de souffle en eux. (…) Le souffle entra en eux et ils se mirent à vivre ; ils se tinrent debout. »

Ézéchiel 37,1-10

Faire cohabiter des réalités différentes entre elles, voire contraires, est nécessaire à une bonne et heureuse vie en commun. C’est créer des alliances improbables et imprévisibles entre personnes et dimensions que le bon sens voudrait séparer et éloigner. Les termes "charismes" et "institutions", pas simples, disent quelque chose de cette nature dialogale et conflictuelle d’une bonne vie.

Lire la suite...

Pour donner une âme au monde

Les voix des jours / 13 – Ce qui compte vraiment, c’est de marcher jusqu’au bout.

Par Luigino Bruni

Paru dans Avvenire le 05/06/2016

Rosa rid« souffrance-épouse est ta douleur de n’éprouver aucune douceur qui ne soit celle de tous »

Davide Maria Turoldo, L’Uomo

Le plus grand défi dans toute expérience communautaire est de parvenir à donner vie à un "nous" qui ne finisse pas par manger les "je" qui l’ont engendré. Les noms collectifs ne sont du bon côté de la vie que s’ils sont accompagnés et précédés par les noms et pronoms personnels. Les "nous" sans les "je" sont à l’origine de toutes les pathologies communautaires et des régimes non libéraux, même quand,  vêtus en sauveurs, ils promettent la libération.

Lire la suite...

Le paradoxe de la fidélité

Les voix des jours / 12 – La vie se fane quand elle s’arrête aux projets de jeunesse

Par Luigino Bruni

Publié sur Avvenire le 29/05/2016

Fiore Filippine rid rid« Sauve-moi, mon Dieu, de l’excès de paroles »

Sant’Agostino, De Trinitate

Les effets les plus marquants de nos actions sont non intentionnels, suscités sans qu’on y pense, alors que nous voulions le contraire peut-être. Cet écart entre intention et résultat est dû à notre incapacité de contrôler les processus libres et complexes auxquels nous donnons vie. Chacun de nos actes est une semence qui fleurit, croît et meurt selon des lois qui nous échappent. Si les résultats de ce que nous générons étaient dépendants de notre volonté et de notre intelligence, le monde serait trop triste et pauvre pour y vivre, privé des plus grandes surprises qui soient "sous le soleil".

Lire la suite...

Le double miracle du pain

Les voix des jours / 11 – Le travail quotidien est le levain de tout parcours vocationnel

Par Luigino Bruni

Paru dans Avvenire le 22/05/2016

Pane rid« La tension de l’existence, l’aiguillon intérieur qui nous pousse à la vivre, tient au fait que chaque étape est nouvelle, inédite et unique, et qu’elle ne se répétera jamais. Quand nous ne sentons plus cet aiguillon, un sentiment de monotonie nous envahit, qui peut conduire au désespoir. »

Romano Guardini, Les âges de la vie

La dimension spirituelle de la vie est aussi réelle et concrète que la condition physique et psychique. Nous n’aurions jamais contemplé les étoiles, écrit un poème, honoré nos morts, si ne nous habitait, en plus de la chair et des os, un souffle invisible qui nous échappe et nous aime. L’honneur, la sincérité, la beauté, la douceur et toutes les béatitudes, sont affaires spirituelles, que ni le sang ni la chair ne peuvent nous révéler.

Lire la suite...

Les bonnes douleurs de l’enfantement de la vie adulte

Les voix des jours / 10 – Aucun toit n’est assez haut s’il ne touche pas le ciel

Par Luigino Bruni

Publié sur Avvenire le 15/05/2016

Margherita rid« Tout est dans la maturité »

W. Shakespeare, Le Roi Lear

Devenir adulte est une expérience merveilleuse. Ce fait spirituel et moral génère une joie qui compense et rend capable de surmonter la tristesse de la fin de la jeunesse et de ce qui fait sa beauté. Les formes et les temps de la maturité sont multiples, inscrits dans la chair et dans l’histoire de chacun.

Lire la suite...

La beauté devant nous

Les voix des jours / 9 – La tentation de "conformer" et l’antidote de "l’eccéité"

Par Luigino Bruni

Paru dans Avvenire le 08/05/2016

Cardo Fucsia rid

« Ce qui doit primer dans notre cœur, dans l’éducation, c’est que ne manque jamais à nos enfants l’amour pour la vie… Et qu’est-ce que la vocation d’un être humain, sinon la plus haute expression de son amour pour la vie ? »

Natalia GinzburgLes petites vertus

Chaque vocation est une expérience d’une immanente beauté, une rencontre merveilleuse.

Lire la suite...

Générer de la liberté est risqué

Les voix des jours / 8 – Dans sa générosité, celui qui fait vraiment naître est vulnérable

Par Luigino Bruni

Paru dans Avvenire le 24/04/2016

Tronchi sulla battigia rid« Il est des valeurs humaines inséparables de la vulnérabilité. Il y a de l’excellence dans une vie qui par nature est sociale, dépendante des autres, qui au lieu de prendre, retenir, piéger et contrôler, laisse place à l’ouverture, à la réceptivité, à l’émerveillement »

Martha NussbaumLa fragilité du bien

Les organisations sont des organismes vivants qui évoluent et changent au cours du temps. Beaucoup de transformations sont bonnes et génératrices de vie. D’autres le sont moins, certaines mènent à de malheureux déclins.

Lire la suite...

La maladie de la lumière est mortelle

Les voix des jours / 7 – Les faux réformateurs et leurs séduisants évangiles sans croix.

par Luigino Bruni

Paru dans Avvenire le 17/04/2016

Margherita gialla rid« L’invention des croix a été une grave et terrible erreur »

Évangile de Thomas

Ce qui rend particulièrement complexes et délicats les processus de changement des organisations à mouvance idéale et des communautés charismatiques, c’est qu’à la différence de nombreuses organisations économiques et bureaucratiques où le changement est planifié en fonction d’objectifs fixés par les propriétaires, la réforme y procède vers l’inconnu.

Lire la suite...

Quand renaît la lumière

Les voix des jours / 6 – Voir aussi dans l’obscurité, au-delà des fausses lumières

Par Luigino Bruni

Paru dans Avvenire le 10/04/2016

Fiore Fragola rid

« Il est des qualités ou des excellences que le moi ne peut s’attribuer de lui-même : la pureté, le charme, la modestie, l’humour, toutes les perfections qui disparaissent au moindre frôlement, parce qu’elles ne peuvent exister que sans s’en rendre compte. En d’autres termes, ce n’est jamais le sujet lui-même qui est et peut le dire. »

Vladimir JankélévitchLe pur et l’impur

Dans la vie les expériences décisives ne sont pas faciles à reconnaître et à nommer, parce que si nous découvrions en elles la bénédiction, leur blessure ne laisserait en nous aucun signe, ne nous enseignerait rien.

Lire la suite...

Sans cuirasse on ressuscite

Les voix des jours / 5 – Réformer est un humble et miraculeux artisanat

Par Luigino Bruni

Paru dans Avvenire le 03/04/2016

Logo Voci dei giorni rid« Une communauté n’est jamais fondée une fois pour toutes. Le premier fondateur ne peut pas être le seul point de référence. Les besoins de la société changent, les communautés évoluent, leurs membres grandissent. Elles ont besoin d’être en permanence ‘refondées’. Le mythe fondateur demeure mais la forme qu’il prend en s’incarnant est appelée à changer. C’est ici que la présence de sages ‘réformateurs’ est nécessaire. Ils sont capables d’avancer, en maintenant et en approfondissant le mythe fondateur, en émondant et remodelant ce qui semblait essentiel dans les premières années, mais qui en réalité ne l’était pas ».

Jean Vanier, Le mythe fondateur

Les histoires des communautés, organisations et mouvements qui ont été capables de vivre au-delà du temps des fondateurs présentent quelques constantes : ils ont eu des réformateurs et ont su raconter de nouvelles histoires à côté des récits fondateurs.

Lire la suite...

Sortir pour nous enrichir

Les voix des jours / 4 – Hors de "chez soi", c’est des points de vue cachés qu’on voit et qu’on est levain

Par Luigino Bruni

Paru dans Avvenire le 20/03/2016

Acquasantiera S Anastasia VR 01 rid« Seigneur, n’est-ce pas du bon grain que tu as semé dans ton champ ? D’où vient donc qu’il s’y trouve de l’ivraie ? Il leur dit : "C’est un ennemi qui a fait cela". Ils lui disent : "Veux-tu que nous allions l’enlever" – "Non, dit-il, de peur qu’en enlevant l’ivraie, vous ne déraciniez le blé avec elle. Laissez l’un et l’autre croître jusqu’à la moisson". 

(Matthieu, 13, 27-30)

« Un de mes amis s’est exclamé avec surprise à son retour de vacances à l’étranger : "Il y a là-bas beaucoup plus d’aveugles que chez nous". Je lui ai répondu : "Non, mais là-bas les aveugles sortent davantage de chez eux parce qu’il y a moins de barrières dans l’espace public ; ils ont des infrastructures adaptées, et une culture qui encourage les aveugles à vivre en public".

Lire la suite...

La trahison de l’idéal

Les voix des jours / 3 – Les charismes fondent des communautés vulnérables, mais régénérables.

Par Luigino Bruni

Paru dans Avvenire le 13/03/2016

Logo Voci dei giorni rid« Le philosophe se reconnaît à ce qu’il a ‘inséparablement’ le goût de l’évidence et le sens de l’ambigüité. Quand il se borne à subir l’ambigüité, elle s’appelle équivoque. Chez les plus grands elle devient thème, elle contribue à fonder les certitudes, au lieu de les menacer ».

M. Merleau-Ponty, Éloge de la philosophie

Plus que les intérêts, ce sont les idéaux qui font avancer le monde. Parfois c’est nous qui les faisons naître dans la partie la plus lumineuse de notre âme. D’autres fois, ce sont les idéaux des autres qui nous appellent, et nous découvrons qu’ils vivaient déjà en nous, dans l’attente seulement d’être allumés.

Lire la suite...

Le temps de la toile d’araignée

Les voix des jours / 2 – Le miracle de l’arbre et de la bouture : résister à la mort

Par Luigino Bruni

Paru dans Avvenire le 06/03/2016

Logo Voci dei giorni rid

« Heureux l’homme qui ne prend pas le parti des méchants… Il est comme un arbre planté près des ruisseaux : il donne du fruit en sa saison, et son feuillage ne se flétrit pas ».

Psaume 1

L’intelligence des êtres humains n’est pas la seule intelligence de la planète. Il y a des intelligences différentes : celle des animaux, celle des insectes, celle des plantes. La botanique et d’autres sciences nous révèlent que les plantes, les végétaux, ressentent, apprennent, voient, souffrent, se souviennent, décident, s’entraident et collaborent entre eux, et nous sont beaucoup plus semblables que nous le pensons.

Lire la suite...

Le bonheur ne suffit pas

Les voix des jours / 1 – Qui le connaît peut aussi y renoncer, sans le proclamer

Par Luigino Bruni

Paru dans Avvenire le 28/02/2016

Girasole Maika rid« C’est une loi de l’univers qu’on ne peut pas être heureux sans rendre heureux les autres »

Antonio Genovesi, Lettere

Un jour je te le dirai : j’ai renoncé à mon bonheur, pour toi’. Les premières paroles de la chanson des ‘Stadio’, lauréate du dernier festival de San Remo, nous donnent l’occasion de réfléchir à notre bonheur et à celui des autres. Notre civilisation a centré son humanisme sur la recherche du bonheur individuel, laissant toujours plus au second plan les autres valeurs et le bonheur des autres – à moins qu’ils ne servent à augmenter le propre bonheur.

Lire la suite...

#EocwiththePope

L’aube de minuit

Logo Geremia Crop 150La série de commentaires de Luigino Bruni sur le livre de Jérémie sort chaque dimanche à Avvenire

Aller à la série complète

new tab icon 32291  La vie, tout simplement

Save the date!

Suivez-nous sur

facebook twitter vimeo icon youtubeicon flickr

Economie silencieuse big mod

Editions Nouvelle Cité, 2016
pour information et achat
suite de la lecture...

Blessure rencontre big modEditions Nouvelle Cité, 2014
pour information et achat

Congrès Pan Asiatique ÉdeC 2016

L’entreprise une affaire de don

Ce que révèlent les sciences de gestion 

Entreprise affaire don rid modpar Anouk Grevin, Bénédice de Peyrelongue, Benjamin Pavageau, Olivier Masclef, Pierre-Yves Gomez et Sandrine Fremeaux

Editions Nouvelle Cité, 2015
Collection du G.R.A.C.E.

Lire la suite...

Nairobi : un site consacré à tous les contenus

Logo sito Nairobi rid modInterventions et témoignages (vidéos et textes), photo galerie, power point : tous les contenus pour revivre les événements de Nairobi 2015.

Accès au site    Accès aux contenus du congrès ÉdeC  Accès aux contenus de l’école ÉdeC

Adhérez à l’ÉdeC

EoC Companies crop banner rid modPour cela, enregistrez votre entreprise sur le nouveau site : edc-info.org

Pour en savoir plus...

Nous suivre

facebook twitter vimeo icon youtube icon flickr

Le Cube de l’entreprise

Logo cube IT 150La dernière révolution pour les petites Entreprises. Pliez-le ! Lancez-le ! Lisez-le ! Vivez-le ! Partagez-le ! Faites-en l'expérience !

Le Cube de l'entreprise en français!
Télécharger l'APP pour Android!

Carte d’identite de l’Economie de Communion

logo_edc_benvL’Economie de Communion (EdeC) est un mouvement international dont le but est de réaliser et de rendre visible une société humaine qui prend modèle sur la première communauté chrétienne de Jérusalem, où « ils étaient un seul cœur et une seule âme et nul parmi eux n’était dans le besoin » (Actes 4). Il vise à réduire la pauvreté grâce au partage et à la communion.
Lire la suite...

Points de repère pour les entreprises Economie de communion

Binari_rid_modL’Économie de Communion (EdeC) propose aux entreprises qui adoptent son message et sa culture, des “Points de repères pour les entreprises EdeC”, qui reflètent la vie et la réflexion d’entrepreneurs EdeC du monde entier ; elles suivent le schéma des ‘sept couleurs’, selon les intuitions fondatrices du charisme de l’unité dont l’EdeC est l’expression....
Lire la suite... 

Ce site utilise des cookies techniques, y compris ceux de parties tierces, pour permettre une exploration sûre et efficace du site. En fermant ce bandeau, ou en continuant la navigation, vous acceptez nos modalités d’utilisation des cookies. La page d’informations complètes indique les modalités permettant de refuser l’installation d’un cookie.