Excédents et désalignements

Eccedenze e disallineamenti 01 rid ridDans cette rubrique sont disponibles tous les éditoriaux de Luigino Bruni de la série "Excédents et désalignements", publiés dans Avvenire à partir du 2 Septembre 2018

 

 

La démolition de l’idole

Excédents et désalignements / 7 – Un travail inexorable nécessaire aux personnes et communautés vivantes

de Luigino Bruni

Publié dans Avvenire le 14/10/2018

Eccedenze e disallineamenti 07 rid« L’idéal de la bonne foi (croire ce qu’on croit) est, comme celui de la sincérité (être ce qu’on est), un idéal d’être-en-soi. Toute croyance n’est pas assez croyance, on ne croit jamais à ce qu’on croit. ».

J.P. Sartre, L’être et le néant

Qui a fondé sa vie sur la foi, n’importe quelle foi et pas seulement la foi religieuse, qui en a fait le thème existentiel et non pas un thème parmi de nombreux autres, vit constamment dans la peur d’avoir fondé sa vie sur une illusion, d’avoir construit un merveilleux édifice sur rien. Cette peur reste longtemps latente, notamment au cours de la jeunesse, où elle se manifeste de temps à autre puis s’en va, nous laissant vivre pleinement le temps de l’enchantement, qui nous est nécessaire pour les plus fiévreux envols. Or, elle est souterraine et grandit en même temps que la foi, jusqu’au jour où, lorsque nous avons atteint l’âge adulte, elle s’impose avec une force invincible. Elle nous surprend, nous trouble beaucoup et nous ôte le sommeil.

Lire la suite...

Le ciel s’apprend en descendant

Excédents et désalignements / 6 – On voit Dieu grâce aux yeux des hommes et des femmes qu’on rencontre.

Par Luigino Bruni

Paru dans Avvenire le 07/10/2018

Eccedenze e disallineamenti 06 rid« Avec Moïse prend fin l’alpinisme de l’histoire sacrée, commencée à l’envers, en descente, avec Noé qui débarque de son embarcation en forme de corbeille sur la cime de l’Ararat et qui de là descend avec les représentants sains et saufs de la famille zoologique… »

Erri De Luca, Sottosopra

La civilisation occidentale s’est construite sur l’idée de richesse et de développement compris comme accumulation de choses et comme croissance. Ce principe de quantité s’est ensuite jumelé avec la conviction ancestrale que la pureté et la perfection se trouvent en haut et l’imperfection en bas ; que l’impur est en rapport avec la terre et les mains, et le pur avec le ciel ; que l’esprit est supérieur parce qu’il n’est pas matière, pas corps. Les tâches manuelles liées à la terre sont donc basses, impures, infimes, tandis que le travail intellectuel est noble, élevé, spirituel, saint. Cette vision archaïque de la vie bonne comme "croissance vers le haut" a traversé indemne toute la Bible, malgré l’âpre lutte que les prophètes, les livres sapientiaux et Jésus lui ont opposée. Et, aidés par une âme de la philosophie grecque et de la gnose, nous nous sommes retrouvés dans un Moyen-âge puis une Modernité peu bibliques, où des traités de mystique lisaient la vie spirituelle comme une escalade de la "montagne des délices", accumulation de biens mystiques, combat contre le corps et la chair. Nous avons donc étendu la loi de la croissance vers le haut à la vie spirituelle, vue comme une augmentation, une montée et une libération du corps pour un envol léger dans le ciel de l’esprit.

Lire la suite...

La bénédiction des glands

Excédents et désalignements / 3 – On peut s’en aller fils et revenir père et mère

Par Luigino Bruni

Paru dans Avvenire le 16/09/2018

Eccedenze e disallineamenti 03 rid« La docilité du bois était la sienne. Il n’était plus un arbre qui marche, comme le lui avait révélé l’aveugle de Betsaïde, il était maintenant planté au sol et tous ses pas finissaient là à pieds joints et à bras étendus en rameaux. Le Golgotha est une hauteur nue, sans végétation. Au sommet se dressait à présent un homme arbre, greffé jusqu’au sang. »

Erri De Luca, Enquête sur un menuisier

Au cours de leur existence, les personnes développent beaucoup plus de dimensions que celles utiles à la communauté dans laquelle elles vivent et grandissent. En effet le "rôle" que nous devons jouer dans le monde est toujours excédentaire par rapport à la mission de notre organisation ou communauté, qui reste plus petite, aussi grande et extraordinaire soit-elle. Aucune institution n’est plus grande qu’une personne individuelle, car si l’intelligence collective d’un groupe ou d’une communauté réussit à résoudre des problèmes cognitifs bien plus complexes et riches que ne le peut une intelligence individuelle, l’âme d’une personne est toujours plus complexe et riche que celle de la communauté.

Lire la suite...

La vérité n’est pas dans le succès

Excédents et désalignements / 5 – La vocation est un bien d’expérience qu’il faut

Par Luigino Bruni

Publié dans Avvenire le 30/09/2018

Eccedenze e disallineamenti 05 rid« Je suis pur, je suis pur ! Ces paroles que les morts de l’antique Égypte emportaient avec eux en viatique pour le dernier voyage sont sans doute appropriées aux momies des nécropoles, mais aucun vivant ne pourrait les prononcer de bonne foi. »

Vladimir Jankélévitchle pur et l’impur

La première et plus précieuse dot qu’emporte avec soi quiconque aborde une communauté, est l’expérience de la voix qui l’a appelé. La nature de ce dialogue admirable, tout en corps plus qu’en paroles, est l’empreinte digitale spirituelle de la personne. Elle se forme dans le "sein maternel" et ne change plus pour toute la vie. En cas de blessure, la peau se reforme avec les mêmes uniques caractéristiques. Ainsi il n’est pas rare qu’après avoir connu une personne au temps de la première rencontre vocationnelle, quand nous la rencontrons de nouveau des décennies plus tard, très changée, avant de la reconnaître dans les mutations de ses traits somatiques, nous la reconnaissions sous cette empreinte spirituelle qui a survécu aux événements qui l’ont transformée corps et âme. En effet nous pouvons beaucoup changer, parfois même devenir très laids, mais cette empreinte est là et restera en nous jusqu’au bout, et même si nous décidons de l’effacer ou de l’ôter par chirurgie, elle reste tenace et nous attend, plus fidèle que nous.

Lire la suite...

Le mystère n’est pas un métier

Excédents et désalignements / 4 – Suivre la voix nue, docile à la main qui couvre les yeux

Par Luigino Bruni

Paru dans Avvenire le 23/09/2018

Eccedenze e disallineamenti 04 rid« Le Maître dit : « À quinze ans je me suis appliqué aux études. À trente, je me suis fait une opinion. À quarante, je n’ai plus eu de doutes. À cinquante, j’ai connu le vouloir du ciel. À soixante, mon oreille s’est mise en syntonie. À soixante-dix, je peux suivre tous les désirs de mon cœur sans enfreindre aucune règle. »

Les dits de Confucius, 2.4

Les communautés idéales et spirituelles peuvent espérer devenir d’authentiques lieux d’épanouissement humain si elles réussissent à marcher au bord de leur désagrégation. Quand au contraire la peur de leur possible extinction se fait forte et prévaut, la vie de leurs membres se flétrit par manque d’air et de ciel. Seules les lignes de faîte en altitude permettent de voir des panoramas assez vastes pour (presque) assouvir le désir d’infini qui poussent ceux qui ont une « vocation » à donner leur propre vie à des communautés, en leur confiant des pans entiers de liberté et d’intériorité. Mais dès que la troupe descend à la recherche de bivouacs sûrs où planter les tentes, les lieux et les horizons se rétrécissent et il faut vite démonter le camp et reprendre de l’altitude. Le long de crêtes on risque de glisser et de tomber, mais là seul on effleure le ciel. Beaucoup de communautés se sont éteintes parce qu’elles ont vraiment cherché à faire vivre leurs membres (parfois un bourgeon a surgi du tronc abattu) ; d’autres ont survécu parce qu’elles n’ont jamais commencé à oser la vie en plénitude. Le christianisme est né de la décomposition de sa première communauté. Jésus a sauvé les siens parce qu’il ne les a pas "sauvés" en des lieux sûrs et prudents. Il a glissé dans les enfers et c’est de là qu’à la stupeur générale a commencé la résurrection.

Lire la suite...

Et la communauté s’est faite retour

Excédents et désalignements / 2 – S’en aller, se faire contaminer et renouveler l’alliance

de Luigino Bruni

publié dans Avvenire le 09/09/2018

Eccedenze e disallineamenti 02 rid« Avec nos vieux chants que tu connais, avec les voix des choses petites et chères,
nous t’endormirons, vieillard, et tu pourras recommencer.
Et quand, durant ton soir, la mer triste, dans l’ombre, enverra son cri, tu pourras encore
faire disparaître le bateau noir du rivage.
Tu verras les terres de tes souvenirs, de ta souffrance douce et lointaine. »

Giovanni Pascoli Il ritorno

Toute personne cache dans son cœur un mystère qui se révèle, en partie seulement, tout au long de sa vie et, bien souvent, dans sa dernière étape. Même les personnes dotées de nombreux talents, y compris les plus géniales, ne possèdent qu’une connaissance partielle et imparfaite de leur propre « charisme », de leur potentiel inexprimé, de leurs autotromperies et de leurs illusions passées et présentes. Ainsi, quand une personne entend une voix l’appeler et que sa vie subit un bouleversement, dès lors qu’elle lui répond et se met en chemin, elle ne connaît ni ne peut connaître à l’avance l’évolution de cette rencontre, les fruits qu’elle portera, les souffrances qu’elle engendrera et les grandes surprises qu’elle apportera. Dans un mariage, une vocation artistique ou religieuse, la part merveilleuse réside dans les potentialités inconnues et infinies. Nous ne savons pas ce que nous deviendrons, ni ce que deviendra cet autre auquel nous nous unissons, ce qu’il adviendra de notre relation, ni même de Dieu.

Lire la suite...

Les nombreuses couleurs du cygne

Excédents et désalignements / 1 - La valeur qui conduit au-delà de la peur est infinie

de Luigino Bruni

publié dans Avvenire le 02/09/2018

Eccedenze e disallineamenti 01 rid« La logique du cygne noir rend ce que l’on ne sait pas bien plus important que ce que l’on sait. »

Nassim N. Taleb Le Cygne noir

Le phénomène du « cygne noir » est un événement hautement improbable aux effets notables, qui ne peut ni se prévoir, ni s’expliquer à partir de faits passés. Le cygne noir – l’expression provient de la découverte de cygnes noirs en Australie, ce qui a réfuté la thèse, communément admise jusqu’alors, que tous les cygnes sont blancs – est le grand ennemi y compris des entreprises et des organisations, en raison de ses effets potentiellement dévastateurs.

Lire la suite...

PE Are you ready to come rid mod

Inscris-toi avant le 15 octobre Prophetic Economy Event!
Fiche d’inscription

Suivez-nous sur

facebook twitter vimeo icon youtubeicon flickr

Economie silencieuse big mod

Editions Nouvelle Cité, 2016
pour information et achat
suite de la lecture...

Blessure rencontre big modEditions Nouvelle Cité, 2014
pour information et achat

#EocwiththePope

Congrès Pan Asiatique ÉdeC 2016

L’entreprise une affaire de don

Ce que révèlent les sciences de gestion 

Entreprise affaire don rid modpar Anouk Grevin, Bénédice de Peyrelongue, Benjamin Pavageau, Olivier Masclef, Pierre-Yves Gomez et Sandrine Fremeaux

Editions Nouvelle Cité, 2015
Collection du G.R.A.C.E.

Lire la suite...

Adhérez à l’ÉdeC

EoC Companies crop banner rid modPour cela, enregistrez votre entreprise sur le nouveau site : edc-info.org

Pour en savoir plus...

Nous suivre

facebook twitter vimeo icon youtube icon flickr

Le Cube de l’entreprise

Logo cube IT 150La dernière révolution pour les petites Entreprises. Pliez-le ! Lancez-le ! Lisez-le ! Vivez-le ! Partagez-le ! Faites-en l'expérience !

Le Cube de l'entreprise en français!
Télécharger l'APP pour Android!

Carte d’identite de l’Economie de Communion

logo_edc_benvL’Economie de Communion (EdeC) est un mouvement international dont le but est de réaliser et de rendre visible une société humaine qui prend modèle sur la première communauté chrétienne de Jérusalem, où « ils étaient un seul cœur et une seule âme et nul parmi eux n’était dans le besoin » (Actes 4). Il vise à réduire la pauvreté grâce au partage et à la communion.
Lire la suite...

Points de repère pour les entreprises Economie de communion

Binari_rid_modL’Économie de Communion (EdeC) propose aux entreprises qui adoptent son message et sa culture, des “Points de repères pour les entreprises EdeC”, qui reflètent la vie et la réflexion d’entrepreneurs EdeC du monde entier ; elles suivent le schéma des ‘sept couleurs’, selon les intuitions fondatrices du charisme de l’unité dont l’EdeC est l’expression....
Lire la suite... 

Ce site utilise des cookies techniques, y compris ceux de parties tierces, pour permettre une exploration sûre et efficace du site. En fermant ce bandeau, ou en continuant la navigation, vous acceptez nos modalités d’utilisation des cookies. La page d’informations complètes indique les modalités permettant de refuser l’installation d’un cookie.