Thèse de Irene Ioffredo

Irene Ioffredo ridIrene Ioffredo

Économie et développement humain chez Antonio Genovesi et Amartya Sen

Maîtrise en Sciences politiques de l’Europe et stratégies de développement

Université de Naples “Federico II”, 19 décembre 2013, Langue : italien, Rapporteur : Marco Musella

La thèse analyse la tradition de l’Économie civile de l’économiste napolitain Antonio Genovesi, en la comparant avec l’importante théorie d’Amartya Sen, Prix Nobel d’économie. Les travaux de ces deux économistes sont d’une importance fondamentale pour placer au centre du débat culturel et économique la réciprocité et le bien-être (well being) des personnes et pour “réformer” le modèle dominant, de type capitaliste et individualiste, aujourd’hui en crise. Les professeurs Zamagni, Gui et Bruni ont été interrogés sur cette comparaison, sur la proposition de l’économie civile et sur la manière de mener une entreprise aujourd’hui. Le mot civile n’est pas un épithète “nouveau” qui viendrait s’ajouter pour identifier un secteur spécifique, mais doit être compris comme une clé de lecture plus large et plus unitaire, une perspective culturelle pour interpréter toute l’économie, une pratique à adopter au sein des entreprises, des organisations et de la société civile, la relation devenant leur raison d’être fondamentale. Et l’ÉdeC en est un exemple concret.

Nous suivre:

Qui est en ligne

Nous avons 845 invités et aucun membre en ligne

© 2008 - 2019 Economia di Comunione (EdC) - Movimento dei Focolari
creative commons Questo/a opera è pubblicato sotto una Licenza Creative Commons . Progetto grafico: Marco Riccardi - info@marcoriccardi.it

Please publish modules in offcanvas position.

Ce site utilise des cookies techniques, y compris ceux de parties tierces, pour permettre une exploration sûre et efficace du site. En fermant ce bandeau, ou en continuant la navigation, vous acceptez nos modalités d’utilisation des cookies. La page d’informations complètes indique les modalités permettant de refuser l’installation d’un cookie.