Le prix « Entrepreneur of the Year Philippines » est un projet de la fondation SGV Inc., avec la participation du Ministère du Commerce et de l’Industrie, de la fondation Philippine Business for Social Progress, et de la Bourse des Philippines.

Investir dans le fait d’être un bon voisin

Publié dans Businessworld le 02/10/2017

EOY Francis Ganzon 100217 ridLa confiance et l’intégrité ont toujours été considérées comme des qualités fondamentales dans le secteur financier. Ce sont ces valeurs qui ont inspiré l’avocat Francis Ganzon, 67 ans, quand il a relevé Bangko Kabayan, une banque de développement privée dont la mission est d’accompagner la croissance des TPE et PME.

Après son diplôme en droit au College of Law, de l’Université de Manille, Ganzon travaille quelques années comme avocat, puis quitte le barreau pour contribuer à sauver l’entreprise de son beau-père, l’Ibaan Rural Bank, Inc. (IRB). L’IRB se trouve en effet à un moment de crise ; les guichets sont pris d’assaut, car certains employés sont impliqués dans des fraudes. « Mon beau-père me confie la mission de reconquérir la confiance des gens et de m’assurer que chaque opération soit faite selon les règles », se souvient Ganzon.

Ganzon commença à remplacer les employés et à travailler activement pour reconquérir la confiance des déposants de la banque. « Je tournais dans les quartiers pour persuader les gens, en leur promettant un nouveau style de gestion, en leur expliquant l’importance d’une banque rurale » raconte-t-il. La banque commença alors à investir dans la formation professionnelle et à mettre au centre les personnes. Il réussit à générer du cash en vendant des biens immobiliers et d’autres propriétés qui avaient été acquises avec des prêts que les clients ne pouvaient plus remboursés. Mais l’objectif était de générer de nouveaux dépôts. Dix années passèrent avant que l’IRB ne retrouve un fonctionnement stable en tant que banque rurale

Francis Ganzon croit qu’il est important de construire des relations authentiques avec les clients. Cette attitude est inspirée par son appartenance à une communauté de foi appelée Mouvement des Focolari. « Ils ont le concept d’Economie de Communion, révèle-t-il, selon lequel l’entreprise peut être un instrument pour aider les pauvres ». Cette vision l’a amené à créer l’Ibaan Rural Bank Foundation, dont le but est de fournir des programmes de microcrédit et des bourses d’études à des étudiants méritants mais désargentés, et de sponsoriser des rencontres de formation communautaire.

En 1997, la crise financière asiatique frappa plus de 50% du portefeuille de la banque. « Nous n’avons pas fermé car nous avions une base importante Logo EOY 2017 300x91de déposants. Nos clients nous voyaient comme une institution crédible », confie Ganzon. Cette même année, la banque célébra son quarantième anniversaire, changeant son nom en Bangko Kabayan.

C’est alors que Bangko Kabayan vint à connaître l’expérience réussie de la Grameen Bank qui, au Bangladesh, permettait aux pauvres d’accéder au crédit, leur donnant de nouvelles opportunités pour améliorer leurs conditions de vie grâce à la micro-finance. Pour Ganzon, entrer sur ce créneau semblait risqué ; mais, en fait, cela fut l’occasion d’un virage décisif pour Bangko Kabayan. « Nous ne nous étions pas rendus compte, explique-t-il, que la plupart des personnes qui n’avaient pas de garantie étaient malgré tout capables de rembourser un prêt, Simplement il leur manquait la possibilité d’accéder au crédit, et nous la leur avons donnée ».

La micro-finance est ainsi devenue un des principaux services offerts par la banque, ce qui a généré un mécanisme de « garantie de confiance » : la banque fait confiance aux personnes à qui elle prête et, en échange, les clients font confiance à la banque car elle est soucieuse de leurs intérêts. Ganzon explique que la banque s’est vite rendue compte de l’impact social de la micro-finance, comment celle-ci améliore la vie des personnes et des petites entreprises. La Bangko Kabayan a donc changé sa vision ; elle est devenue le principal institut de crédit pour TPE et PME, avec 23 filiales dans les provinces de Batangas, Quezon et Laguna.

Bangko Kabayan est fière de sa réputation de « bon voisin » pour la communauté. Francis Ganzon transmet à ses employés la valeur du service personnalisé, ce qui permet de se démarquer des banques commerciales. En outre, les établissements de la banque constituent pour les clients un vrai lieu d’agrégation.

Congrats Bangko Kabayan rid

Un des défis que la Bangko Kabayan doit affronter c’est la concurrence des banques étrangères. Celles-ci contraignent les banques plus petites à sortir du marché des territoires provinciaux. Un autre défi, dit-il, résulte de l’intégration entre les Pays de l’Association des Nations du Sud-Est Asiatique (ASEAN) ; celle-ci conduit les grandes exploitations agricoles à menacer les petites exploitations locales. C’est cependant, à son avis, une opportunité pour fournir de l’aide aux clients sous forme de financements complémentaires destinés à leur développement.

La prochaine phase pour Bangko Kabayan prévoit d’arriver à un meilleur équilibre entre prêts et produits, ainsi qu’à un plus grand investissement dans les nouvelles technologies, en particulier dans la Banque en ligne.

Bangko Kabayan a reçu diverses reconnaissances pour les différentes étapes franchies. En 2007, elle a reçu le prix Best Capital Build-Up de la Landmark, et elle a été classée parmi les 100 meilleurs instituts de micro-finance dans le monde par la Microfinance Information Exchange. Elle a été nommée banque partnenaire d’excellence dans les régions par la Land Bank des Philippines de 2008 à 2011 et de 2013 à 2015. De plus, Bangko Kabayan a reçu le prix MF EAGLE pour les services bancaires fournis aux micro-entreprises de 2003 à 2007, en 2010 et en 2011.

Francis Ganzon est convaincu que la détermination et l’intégrité recevront toujours une juste reconnaissance. Il faut espérer que les futurs entrepreneurs prendront à cœur ce message : « Quand on a une vision, il faut y rester fidèle. Toujours persévérer, même dans les moments les plus difficiles ».

« L’intégrité et la confiance, c’est aussi très importante. J’espère voir le jour où les transactions bancaires se concluront en se serrant la main, plutôt qu’avec de la bureaucratie ».

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

#EocwiththePope

L’aube de minuit

Logo Geremia Crop 150La série de commentaires de Luigino Bruni sur le livre de Jérémie sort chaque dimanche à Avvenire

Aller à la série complète

new tab icon 32291  Les pauvres anges des pauvres

new tab icon 32291  Les sables mouvants des illusions

new tab icon 32291  Le don du second récit

  Le rachat de la promesse

Save the date!

Suivez-nous sur

facebook twitter vimeo icon youtubeicon flickr

Economie silencieuse big mod

Editions Nouvelle Cité, 2016
pour information et achat
suite de la lecture...

Blessure rencontre big modEditions Nouvelle Cité, 2014
pour information et achat

AECAC

Logo AECACAECAC : Action pour l'Économie de Communion en Afrique Centrale
Responsable : Steve Azeumo
email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
téléphone : +237 696 55 05 55

Congrès Pan Asiatique ÉdeC 2016

L’entreprise une affaire de don

Ce que révèlent les sciences de gestion 

Entreprise affaire don rid modpar Anouk Grevin, Bénédice de Peyrelongue, Benjamin Pavageau, Olivier Masclef, Pierre-Yves Gomez et Sandrine Fremeaux

Editions Nouvelle Cité, 2015
Collection du G.R.A.C.E.

Lire la suite...

Nairobi : un site consacré à tous les contenus

Logo sito Nairobi rid modInterventions et témoignages (vidéos et textes), photo galerie, power point : tous les contenus pour revivre les événements de Nairobi 2015.

Accès au site    Accès aux contenus du congrès ÉdeC  Accès aux contenus de l’école ÉdeC

Adhérez à l’ÉdeC

EoC Companies crop banner rid modPour cela, enregistrez votre entreprise sur le nouveau site : edc-info.org

Pour en savoir plus...

L’utopie en marche

neveux.jpg François Neveux
entrepreneur et inventeur économiquement incorrect
Editions Nouvelle Cité, 2007

pour informationlink.gif

Les témoignages des entrepreneurs

 temoignage

Des entrepreneurs engagés dans l’ÉdeC livrent leurs expériences.

Page dédiée aux expériences
Télécharger les documents pdf
Interventions lors de congrès

Le Cube de l’entreprise

Logo cube IT 150La dernière révolution pour les petites Entreprises. Pliez-le ! Lancez-le ! Lisez-le ! Vivez-le ! Partagez-le ! Faites-en l'expérience !

Le Cube de l'entreprise en français!
Télécharger l'APP pour Android!

Carte d’identite de l’Economie de Communion

logo_edc_benvL’Economie de Communion (EdeC) est un mouvement international dont le but est de réaliser et de rendre visible une société humaine qui prend modèle sur la première communauté chrétienne de Jérusalem, où « ils étaient un seul cœur et une seule âme et nul parmi eux n’était dans le besoin » (Actes 4). Il vise à réduire la pauvreté grâce au partage et à la communion.
Lire la suite...

Points de repère pour les entreprises Economie de communion

Binari_rid_modL’Économie de Communion (EdeC) propose aux entreprises qui adoptent son message et sa culture, des “Points de repères pour les entreprises EdeC”, qui reflètent la vie et la réflexion d’entrepreneurs EdeC du monde entier ; elles suivent le schéma des ‘sept couleurs’, selon les intuitions fondatrices du charisme de l’unité dont l’EdeC est l’expression....
Lire la suite... 

Ce site utilise des cookies techniques, y compris ceux de parties tierces, pour permettre une exploration sûre et efficace du site. En fermant ce bandeau, ou en continuant la navigation, vous acceptez nos modalités d’utilisation des cookies. La page d’informations complètes indique les modalités permettant de refuser l’installation d’un cookie.